Sem Liger : Un complexe bio énergétique à 14 M€

Par Jérôme Boucher, le 08 novembre 2013

Une nouvelle forme d'économie circulaire et écologique se met en place à Locminé. Le complexe bio-énergétique Liger associe agriculteurs, entreprises et collectivités.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après la chaudière à bois (NDRL : investissement de 2 M€) mise en service en septembre 2012, le complexe bio énergétique Liger de Locminé va attribuer le marché de son unité de méthanisation en novembre 2013. Le démarrage des travaux de cet investissement de 11 millions d'euros, est prévu dès décembre 2013. L'unité de méthanisation doit être opérationnelle à l'automne 2014. En parallèle, la Société d'économie mixte Liger, lance début novembre un autre marché d'un million d'euros pour la construction d'un bâtiment conçu par le cabinet d'architecte L'Hyver Brechet Lohe de pontivy. Celui-ci accueillera au Rdc les bureaux et à l'étage le Ligerpôle. Ce dernier comportera deux salles d'exposition, une salle de projection, ... L'un des critères d'attribution pour ce bâtiment sera le respect d'une comptabilité C0² que la Sem Liger utilise pour ses comptes. Après une attribution du marché en décembre 2013, le chantier devrait s'étaler de janvier à décembre 2014. Afin de collecter les 60.000 tonnes de matières utilisées dans le processus de méthanisation, Liger va lancer également un marché de transport. Il s'agira d'acheminer 8.000 tonnes d'excédents agricoles provenant des 10 km aux alentours, 4.000 tonnes en provenance de la Step de Locminé et 48.000 tonnes de déchets de l' agroalimentaire des partenaires D'Aucy, Jean Floc'h, Lester et Celvia. L'attribution devrait avoir lieu en 2014. Une gestion décarbonée du transport figure dans les critères indispensables, sachant que la flotte de collecte roulera obligatoirement au Bio GNV. L'attribution aura lieu début 2014.




Karrgreen : un carburant breton

L'unité de Liger est un modèle énergétique écologique, mais aussi économique, qui devrait attirer des industries intéressées par un bilan carbone positif. Le réseau de chaleur de la chaudière permet déjà de substantielles économies. Un réseau a été constitué sur les 2 Kms aux alentours pour en faire bénéficier la Cecab mais aussi le collège et le lycée, le centre aquatique et la salle de sport Il sera couplé à terme avec celui de la méthanisation. Côté énergie, Liger va produire à partir du méthane de l'électricité par cogénération (11000 MWh/an dans un premier temps) mais aussi du bio GNV (300.000 NormoM3, soit l'équivalent de 300.000 litres de gasoil). Le tiers de ce carburant baptisé Karrgreen(1) sera utilisé pour collecter la matière entrante, le deuxième tiers pour Locminé Communautés (véhicules techniques, bennes à ordure...), le troisième pour des flottes privées.




Moins de barils importés en Bretagne

Par ailleurs du sulfate d'ammonium à 21% d'azote, utilisé comme engrais agricole, sera généré en sous-produit de fabrication du bio GNV. La méthanisation génère aussi d'autres produits : côté solide : un compost et le Tangreen(1) (un combustible) ; côté liquide : le Douargreen(1), un fertilisant qui permet aux partenaires agriculteurs partenaires d'économiser près de 250 euros à l'hectare. Autres sous-produits, du phosphore (indispensable à la croissance des cellules et non remplaçable) et du CO2 liquide qui permettra, entre autre, par refroidissement de lisser sur l'année le stock de matières entrantes. « Le Liger va produire 2.600 Tep (tonne équivalent pétrole par an, dont 10% en bio GNV, Indique Marc Le Mercier, son directeur. Cela évite à la Bretagne d'importer près de 20.000 barils de produits pétroliers. Deux nouveaux projets de territoire sont à l'étude dans le département, avec une orientation plus importante en production de bio carburant, qui offre un meilleur rendement en méthanisation. » (1) Marques déposée par Liger.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail