Vannes

Défense

Rima/Medef : L'armée ne maltraite plus ses fournisseurs

Par Xavier Eveillé, le 06 janvier 2017

Le régiment d'infanterie facilite l'accès des entreprises aux marchés publics, notamment dématérialisés. Les délais de paiement sont de plus en plus courts.

Le 3e Rima et le Medef lors de la signature de la convention.
Le 3e Rima et le Medef lors de la signature de la convention. — Photo : Xavier Eveillé

Une convention entre le Medef et le 3e Rima de Vannes a été conclue afin de faciliter et densifier les relations entre les entreprises morbihannaises et le régiment d'infanterie. Le colonel Francis Chanson, général adjoint au sein de la zone de défense et de sécurité, a rappelé l'importance des bouleversements en cours : « Depuis les attentats de 2015 et plus encore depuis l'été 2016, la vision globale des citoyens a changé. Pour les entreprises aussi, les choses sont en train de changer. L'Etat a décidé de renforcer les coopérations et surtout de raccourcir considérablement les délais de paiement de la Défense aux entreprises. Au début des années 2010, on était au-delà de l'incorrect. Aujourd'hui, les paiements se font à 20 jours. Demain, ce délai de traitement sera réduit encore d'un tiers. »

Laplace, site d'alerte pour marchés publics

L'objet de la convention est aussi l'occasion de faciliter l'accès à l'information pour les prestataires privés. La Défense a besoin de fournisseurs, de sous-traitants, lance fréquemment des appels publics sur les sites : achats.defense.gouv.fr ou encore sur ixarm.com (en plus de marches-publics.gouv.fr pour les appels d'offres les plus importants). La Place, site d'alerte, fait office de service d'inscription gratuit. « Les alertes peuvent être effectuées par type d'achat, par lieu, par entité d'achat... Il est possible de consulter et télécharger les appels d'offre et de déposer les offres par voie électronique. » Au 1er janvier 2017, les cahiers des charges techniques vont évoluer pour les grandes entreprises avec dématérialisation obligatoire des factures. Celles des PME seront concernées deux ans plus tard, au 1er janvier 2019

Le 3e Rima et le Medef lors de la signature de la convention.
Le 3e Rima et le Medef lors de la signature de la convention. — Photo : Xavier Eveillé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.