BTP

Nouveau départ pour la Miroiterie du Blavet

Par Bertrand Tardiveau, le 01 septembre 2022

Spécialisée dans la fourniture de menuiseries sur-mesure, la Miroiterie du Blavet, entreprise fraîchement reprise par Bernard d’Assignies et Benoît Moquay cultive un précieux savoir-faire et des ambitions renouvelées.

Bernard d’Assignies et Benoît Moquay, dirigeants de la Miroiterie du Blavet à Pontivy.
Bernard d’Assignies et Benoît Moquay, dirigeants de la Miroiterie du Blavet à Pontivy. — Photo : Bertrand Tardiveau

Entreprise lancée par Jean Jaffredo au début des années 1980 à Saint-Thuriau, près de Pontivy, les Menuiseries du Blavet viennent de prendre un nouveau souffle. Spécialisée dans la fourniture de fenêtres et portes vitrées, la société familiale a été rachetée en mai 2021 par des entrepreneurs aguerris, Bernard d’Assignies et Benoît Moquay qui l’ont renommée Miroiterie du Blavet. De formation commerciale, le premier associé s’est déjà illustré à la tête de Marine Composites, chantier naval basé à Arzon qu’il a cédé en 2018. Le second a bâti un profil plus technique, notamment dans le secteur de la signalétique.

Conception et fabrication sur-mesure

"Nous cultivons une bonne complémentarité dans les affaires mais surtout une amitié de 30 ans", sourit Bernard d’Assignies. En quête d’un nouveau défi à relever, le duo s’est rapproché de l’association des cédants et repreneurs d’affaires (CRA) qui leur a permis de trouver leur pépite. "Une jolie boîte affichant des produits de qualité, de même qu’une notoriété bien établie", atteste Benoît Moquay. Dernier argument qui les a convaincus : l’expertise d’une équipe qui rassemble aujourd’hui une vingtaine de salariés, dont une moitié en installations, le reste en ventes, production et bureau d’études.

Outre le négoce et la pose de menuiseries standard (30 % de l’activité) ainsi que le remplacement des vitrages (10 %), le principal atout de la Miroiterie du Blavet, c’est la conception et la fabrication d’huisseries et solutions en aluminium sur mesure. "Pour environ 60 % de notre activité, nos baies, vérandas ou pergolas répondent surtout à des particuliers, mais aussi à certains programmes architecturaux d’envergure", précise Bernard d’Assignies. C’est le toulousain Technal (700 salariés ; 250 M€ de CA), filiale du groupe norvégien Hydro, qui fournit les profilés en aluminium pour le fabricant morbihannais. L’approvisionnement est devenu une véritable préoccupation avec une inflation d’environ 30 % sur l’année écoulée. "Aujourd’hui, c’est stabilisé, mais nous souffrons toujours de délais rallongés de 4 à au moins 10 semaines, en particulier sur des pièces techniques en polyamide", confie Benoît Moquay.

Recrutements et croissance externe

Pour un premier exercice de transition, accompagné par Alain Jaffredo, le fils du fondateur, les associés ont atteint tout de même 2,2 millions d’euros de chiffre d’affaires. Porté par une demande soutenue, le plan de charge des ateliers de la Miroiterie du Blavet affiche encore une bonne visibilité. En conséquence, l’entreprise continue d’étoffer ses rangs, avec deux nouveaux recrutements prévus d’ici la fin de l’année. "Nous veillons avant tout à gagner en cohésion", indique Bernard d’Assignies qui entrevoit déjà la nécessité d’une opération de croissance externe. En ligne de mire, l’ouverture d’une agence dans le secteur d’Auray afin de faciliter les interventions de même que le démarchage des clients. De quoi mieux répondre à des chantiers concentrés pour 80 % sur la frange littorale du Morbihan, entre Guidel et Arzon.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition