Industrie

Neovia : InVivo NSA change d'identité

Par Ségolène Mahias, le 09 septembre 2016

NUTRITION ET SANTé animale Changement d'identité pour InVivo NSA qui devient Neovia au moment où son centre mondial de l'innovation est mis sur les rails. L'entreprise lance aussi un fonds d'amorçage dédié à l'innovation.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

We'Nov sonne comme un nom de code. C'est surtout celui du centre mondial de l'innovation qu'InVivo NSA vient d'inaugurer avec un parterre d'invités venus du monde entier. Le groupe a investi 6 millions d'euros pour cette maison de l'innovation « qui doit lui permettre d'imaginer l'agriculture de demain ». En amont de l'événement, Hubert de Roquefeuil, directeur général du groupe, avait fait une promesse : ce jour serait aussi propice à d'autres annonces. Parmi ces nouvelles, l'une va fortement marquer cet acteur mondial de la nutrition et de la santé animale. InVivo NSA devient en effet Neovia en référence à « sa vision de l'innovation » et à sa volonté de rester agile.




Le fonds d'amorçage Neovia Venture

Voulue en open innovation pour ses équipes, ses clients, ses fournisseurs, We'Nov, fera aussi place à des start-up qui permettront des avancées pour « imaginer l'agriculture de demain ». L'outil est complété par un fonds d'amorçage dénommé Neovia Venture. « Il va être un accélérateur pour les start-up que nous accompagnerons sur des développements connexes à nos métiers. Pour financer ce fonds, qui sera doté de 5 M?, nous ferons appel à des partenaires financiers », dévoile le dirigeant de Neovia. Le groupe prévoit d'être présent au capital de ces jeunes pousses françaises ou internationales.




Au capital d'Equisense

Cette création a, depuis, été suivie des faits. Neovia Venture a réalisé sa première prise de participation au sein d'Equisense. Cette start-up lilloise est spécialisée dans les objets connectés dédiés au secteur équin. La jeune pousse mise sur ce partenariat pour prendre un véritable essor en France et à l'international. Pour Neovia, leader de l'alimentation équine en France mais aussi au Brésil et au Mexique, cette collaboration est un pas de plus sur le créneau de la digitalisation.




Une ferme multiconnectée

La troisième annonce prendra forme sur le site historique de Neovia : « d'ici deux ans, une ferme multiconnectée sera installée. Nous souhaitons y développer les technologies les plus pointues pour l'agriculture de demain. Les start-up les plus innovantes viendront y rencontrer les agriculteurs. Mais un tel projet nécessite des soutiens », indique Hubert de Roquefeuil. Hier InVivo NSA, aujourd'hui Neovia, l'entreprise qui ambitionne de doubler sa taille à moyen terme, soit peser 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et compter 15.000 salariés, disposera prochainement d'une crèche bilingue. Elle est aussi investie dans le lancement du premier bac international de Bretagne et à la constitution d'un réseau local d'embauches du conjoint.




Résultat historique

Si Neovia ne manque pas de projets, l'entreprise a aussi réussi à stabiliser ses bases. Fragile en 2010, le groupe est aujourd'hui désendetté et indique avoir « réalisé un résultat historique pour l'exercice 2015 dans un contexte de réelle mise à l'épreuve avec l'effondrement du real brésilien et la destitution de Dilma Rousseff, des épidémies en Asie et la crise de l'élevage en France, etc... »

neovia
(Saint-Nolff) Directeur général : Hubert de Roquefeuil 7.700 salariés 1,5 Md? de CA www.neovia-group.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.