Services

Morbihan : Vista conseil se diversifie dans le conseil en gestion

Par Stéphanie Biju, le 06 novembre 2015

A Caudan, Vista Conseil, cabinet d'expertise comptable, innove avec la création d'un « pôle gestion », en lien avec la stratégie de développement de ses services.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Tableaux de bord, calcul des coûts de revient, indicateurs flashs, prévisionnels d'activités... Tels sont les outils d'aide à la gestion proposés au sein du « pôle gestion », crée il y a un an et demi par Vista Conseil. Un service innovant pour un cabinet d'expertise comptable qui lui a valu de décrocher le Trophée de bronze de la Communauté des Experts en Gestion 2015, dans la catégorie challenger.

« La création de ce pôle gestion s'inscrit dans la stratégie de développement des services de notre cabinet », indique François Cazée,, dirigeant de l'entreprise. « Il répond à une réelle attente de nos clients, qui se faisait de plus en plus ressentir depuis 2008-2009 ». La clientèle de Vista Conseil est constituée de TPE-PME, tous secteurs d'activités confondus mais avec une prédominance des professionnels de la CHR, du bâtiment et de l'automobile.  

Une centaine de clients visés

Vista Conseil s'est donné un an pour « structurer l'offre marketing et pouvoir proposer à nos clients une offre produit qui soit correctement rédigée. Nous avons vraiment commercialisé les missions de gestion il y a six mois », précise le dirigeant de la société de Caudan. Depuis, une trentaine de clients ont été atteints. « Aujourd'hui, nous avons généralisé l'outil de pilotage auprès des clients pour lesquels on fait de la tenue comptabilité en leur restituant chaque mois un petit tableau de bord qui fait office de produit d'appel. Pour ce pôle gestion, notre objectif vise une centaine de clients avec un reporting régulier. »

En différenciant ses services, Vista Conseil (20 collaborateurs) veut aussi booster son chiffre d'affaires, annoncé à 1,9 M€ au 30 septembre, soit « en légère progression », selon François Cazée. Si le résultat d'exploitation n'est pas encore arrêté, « nous gagnons un peu d'argent mais la rentabilité, comme dans quasiment tous les secteurs d'activités, est à la baisse », reconnaît François Cazée.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition