Morbihan

Énergie

Michelin : L'usine de Vannes en pourparlers avec Morbihan Energies pour sa production d'hydrogène

Par Xavier Eveillé, le 02 novembre 2016

Le site Michelin de Vannes s'intéresse au projet développé par le syndicat départemental de distribution de l'électricité Morbihan Energies en matière de production hydrogénée. Ce dernier, porteur de projet "Smile", est à la fois engagé dans le développement de solutions en terme d'économie circulaire et dans la production d'énergie pour les véhicules à hydrogène.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Actuellement contrainte de faire acheminer l'hydrogène depuis Montoir-de-Bretagne, l'usine Michelin de Vannes étudie avec Morbihan Energie la possibilité d'implanter un électrolyseur de plus grande capacité pour alimenter le process de la tréfilerie et fournir en énergie les engins de manutention du site. En ligne de mire, une pompe à hydrogène pourrait être même implantée dans les deux ans dans la région de Vannes et pourvoir aux besoins extérieurs (véhicules lourds voire légers). Michelin considère l’hydrogène comme l’une des composantes possibles de la mobilité durable. Actif au sein de l’écosystème hydrogène, membre de l’association française hydrogène et pile à combustible (AFHYPAC) et de la plateforme Hydrogen Europe, association européenne des industriels de l’hydrogène (plus de 100 sociétés adhérentes), le géant français s'appuie aussi depuis 2014 sur son programme d'incubation (IPO) pour le développement des solutions hydrogène. Il est également actionnaire de la société Symbio FCell, pionnier de la pile à combustible et inventeur du premier prolongateur d’autonomie pour véhicules hybrides (électricité – hydrogène). En charge des sujets hydrogène au sein de l’Incubateur Programme Office Michelin, Valérie Bouillon-Delporte rappelle qu'en tant « qu'acteur de la mobilité durable, notre rôle est de voir bien au-delà du pneu. Notre voulons nous impliquer auprès des acteurs qui développent cette solution, leur apporter notre soutien et notre expertise industrielle pour accélérer leur développement ».

Station hydrogénée depuis des panneaux photovoltaïques

L'intérêt porté par Michelin à Morbihan Energies tient également au fait que le syndicat départemental est porteur de projet Smile et développe lui-même sur son site une station hydrogénée à partie de panneaux photovoltaïques. « Cette station fonctionnera grâce aux électrons qui sont sur notre toit, résume le directeur Marc Aubry. Notre bâtiment répond au label allemand PassiveHaus. Cette station sera opérationnelle en février-mars prochain. L'électrolyseur permettra à un véhicule à hydrogène, donc électrique, de circuler et de faire la promotion de ce qui, nous en sommes convaincus, sera la voiture de demain. Elle rejette de la vapeur d'eau. »

Morbihan Energies développe également l'implantation d'un réseau de quelque 174 bornes pour véhicules électriques dans tout le département (11 bornes rapides permettant de recharger un véhicule léger en 15 à 20 minutes contre ¾ heure pour les autres bornes dites accélérées). Le syndicat mixte doit enfin lancer les travaux en février d'une station de méthane bio GNV zone du Prat pour les poids lourds. Livraison attendue : fin 2017.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail