Vannes

Emploi

Interview Marie Lanoë : « Les candidats sont des clients à part entière »

Entretien avec Marie Lanoë, dirigeante de Temporis à Vannes

Propos recueillis par Ségolène Mahias - 29 juin 2018

Investissement dans de nouveaux locaux, croissance du chiffre d'affaires et de l'activité, Marie Lanoë, dirigeante de Temporis à Vannes évoque l'actualité de l'agence d'emploi et ses perspectives. 

Marie Lanoë, dirigeante de Temporis Vannes et Temporis Consulting.
Marie Lanoë, dirigeante de Temporis Vannes et Temporis Consulting. — Photo : Hélène Baron

Le Journal des Entreprises : Dirigeante de Temporis Vannes, vous venez d’investir dans des locaux plus grands situés boulevard de la Paix à Vannes. Quelles sont désormais vos perspectives ?

Marie Lanoë : Nous occupions des locaux qui sont devenus trop petits suite à notre développement. Ces locaux du Boulevard de La Paix se libéraient et j’ai trouvé que c’était le bon moment d’investir. L’enveloppe d’investissements avoisine les 700 000 euros pour le projet, entre l’acquisition et les travaux. J’ai saisi l’opportunité de réunir en un même lieu les équipes Temporis et Temporis Consulting, spécialisé sur les activités tertiaires. Nous aurons ainsi de meilleures synergies car nous avons parfois les mêmes clients au sein de nos deux composantes. Sur un marché qui est très concurrentiel, nous avons fait le choix d’une présence en centre-ville, le long d’un des axes majeurs de Vannes. Nous gagnons également en visibilité et restons en proximité pour nos intérimaires et nos entreprises clientes.

L'équipe de Temporis Vannes
L'équipe de Temporis Vannes - Photo : DR

Votre agence connaît une croissance forte, quelles sont vos recettes et vos perspectives ?

En 2017, les deux sociétés (Temporis et Temporis Consulting) ont réalisé 7, 8 millions d’euros de chiffre d’affaires soit une progression de 29 % par rapport à 2016. Nous sommes une équipe de 10 personnes et en moyenne nous plaçons quelque 200 intérimaires dans plus de 120 entreprises différentes sur une même semaine. Depuis le début de l’année, nous avons travaillé avec plus de 200 entreprises locales. Celles-ci sont situées dans un rayon de 40 kilomètres autour de Vannes. L’an passé, nous estimons que 50 de nos intérimaires ont été embauchés en CDI et 47 en CDD.

Nos recettes ? Je pense que c’est peut-être de considérer au même niveau nos intérimaires que nos entreprises clientes. C’est du gagnant – gagnant. Si on donne, on reçoit. Nous organisons des événements avec eux comme des matchs de foot dans des bulles, nous allons au théâtre ou bien encore aux matchs de rugby du RCV. C’est un moyen de créer du lien et de les fidéliser. Par ailleurs, l’entreprise n’aurait pu se développer sans mon équipe. Nous grandissons ensemble. Je suis soucieuse de leur bien-être. Dernièrement nous avons fait des tests pour connaître les personnalités dans l’équipe, comment chacun fonctionne, les attentes des uns et des autres. Après cela, nous avons encore plus de synergies et d’efficacité.

Comment percevez-vous le marché de l’emploi sur Vannes et sa région ?

Marie Lanoë a débuté comme assistante commerciale au sein de Temporis.
Marie Lanoë a débuté comme assistante commerciale au sein de Temporis. - Photo : DR

Depuis l’an passé, la reprise est là. Cette année, la demande est importante. Tout le monde a besoin de recruter. Le plus difficile est de trouver des intérimaires. Sur nos entreprises clientes, qui sont majoritairement des TPE et PME locales, les demandes se font surtout sur des profils pointus dans l’industrie comme des conducteurs de lignes ou des salariés avec des compétences en maintenance. La demande est forte sur des spécialisations. Dans le tertiaire, les profils ayant des compétences en comptabilité sont très recherchés. Et nous sommes en pénurie de personnes ayant de vraies compétences linguistiques avec des entreprises locales qui ont des besoins pour leurs marchés internationaux.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition