Vannes

Immobilier

LocService joue dans la cour des grands

Par Ségolène Mahias, le 12 février 2018

Depuis 4 ans, Locservice, la société que gère Richard Horbette, connaît une croissance à deux chiffres. — Photo : Ségolène Mahias

Née à l’ère du minitel, LocService atteint sa pleine croissance à l’heure du numérique. L’entreprise de location et de location entre particuliers, dépassera les 2 millions d’euros de chiffre d’affaires lors de la clôture de son exercice en mars. « Nous ne sommes que 5 et il y a encore quatre ans, nous ne faisions qu’un million d’euros de chiffre d’affaires », confie Richard Horbette, fondateur et dirigeant de la société.

Avec 14 millions de visites par an sur son site, comment Locservice s’est fait une belle place au milieu des plates-formes de renom qui règnent sur ce marché ? Son positionnement l’explique en partie. « L’idée est simple. Lorsque l’on est propriétaire et que l’on met en ligne un bien à louer, il faut aussi gérer les appels et les différentes demandes avant de trouver son locataire. Là, c’est le locataire qui va s’inscrire et le propriétaire qui choisit », résume Richard Horbette. Pour le locataire, l’assurance est d’être contacté directement par le propriétaire et d’accéder à des annonces toujours d’actualité. L’autre argument est d’ordre financier : le propriétaire bénéficie de toute la gratuité quand le locataire devra s’acquitter de 24 euros (19 euros s’il est étudiant). Pour ce tarif, Richard Horbette et ses équipes ont imaginé un service innovant : « le locataire est coaché pour trouver au mieux un logement correspondant à ses recherches. »

LocService pèse 14 % du marché

A ce jour, l’entreprise compte 195.000 bailleurs particuliers et 296 00 logements sont enregistrés sur sa plateforme. Par ailleurs, 650 000 locataires s’inscrivent sur la base chaque année. Sur son métier, LocService vient titiller les géants du secteur. Elle détiendrait 14 % de part de marché sur ce créneau. Une montée en puissance que veut bien dévoiler son dirigeant. « Il y a plusieurs leviers. Le principal est lié au référencement et à la promotion de nos services. » Richard Horbette investit ainsi quelque 700 000 euros par an en publicité en ligne. « J’ai commencé ainsi il y a de nombreuses années, l’achat de mots-clés, cruciaux pour lancer mon activité, était plus facile. Tout cela m’a permis de voir grandir ma base de propriétaires bailleurs. Refaire la même chose en 2018 en commencer de zéro ne serait pas possible car trop onéreux. »

De nouveaux services

LocService a su également développer ses services. Le Fastt (le fonds d’action sociale du travail temporaire) souscrit à ses prestations afin de permettre aux intérimaires de trouver un logement dans le privé. De grandes entreprises, comme La Poste, la SNCF, Orange, etc. ont aussi choisi l’entreprise vannetaise pour épauler leurs salariés dans leurs recherches. Depuis deux ans, la plateforme a investi le marché de la colocation. « Cela fonctionne à la fois pour les propriétaires qui proposent ainsi leurs biens à la location que pour les colocataires qui peuvent aussi déposer une offre pour une chambre disponible. » La colocation pèse déjà 8 % de l’activité de LocService. Pour ses développements futurs, la société table sur une offre élargie de services comme des assurances ou des conciergeries.

Depuis 4 ans, Locservice, la société que gère Richard Horbette, connaît une croissance à deux chiffres. — Photo : Ségolène Mahias