Morbihan

Télécoms

L'expert en connectivité en mer Thalos se prépare au boom des bateaux connectés

Par Xavier Eveillé, le 23 octobre 2020

Après avoir investi 2 millions d’euros dans son nouveau siège et étoffé ses équipes, la PME morbihannaise Thalos s'est lancé dans le défi des bateaux connectés. Ses expertises pour la communication en mer intéressent le chantier naval Piriou, également partie prenante du consortium Seanatic.

La PME de Ploemeur Thalos équipe les navires en antennes, serveurs et logiciels de télécommunications par satellite.
La PME de Ploemeur Thalos équipe les navires en antennes, serveurs et logiciels de télécommunications par satellite. — Photo : Franck Betermin-JIFMAR

Installée depuis juin 2020 dans ses locaux ultramodernes du parc de Soye à Ploemeur (Morbihan) – un investissement à 2 millions d’euros –, l’entreprise Thalos (45 salariés), spécialiste des solutions et outils de communication en mer, renforce ses équipes commerciales et poursuit ses recrutements en ingénierie. « Deux postes de technicien et développeur doivent être pourvus, rappelle Delphine Robinet, directrice marketing. Ces recrutements suivent d’autres réalisés afin de doter l’entreprise de télécommunication en mer de deux filiales sur l’île Maurice (Erisat, 4 salariés) et à Taïwan (Oceansat- 9 salariés). Les nouveaux recrutement ont permis de doter ERISAT de 2 nouveaux salariés sur 4. »

Thalos a notamment développé l'OceanBox qui permet aux navigants d’éviter de passer par d’onéreux forfaits internet. La box est le point central des entrées et sorties de données. Aujourd’hui, le marin ne conçoit plus de rester coupé des siens en mer, il utilise aussi et surtout  des outils numériques liés à son métier (logiciels, applications, internet) comme la météo, outils d’aide à la pêche, accès aux mails, communication avec l’armement…

Le nouveau siège de Thalos, parc d'activité de Soye. Un investissement de 2 millions d'euros livré au printemps 2020.
Le nouveau siège de Thalos, parc d'activité de Soye. Un investissement de 2 millions d'euros livré au printemps 2020. - Photo : DR Thalos

La valeur ajoutée des solutions satellitaires

La box est le point central des entrées et sorties de données. Elle compresse, filtre, optimise les consommations. Une deuxième version apporte de nouvelles fonctionnalités (applications de métier, usages pour les personnels navigants, connectivité à bord…). « Même les forfaits illimités posent problème car en mer la bande passante est réduite. Or la connectivité est devenue une nécessité tant pour les armateurs que pour les marins. Aujourd’hui, le marin ne conçoit plus de rester coupé des siens en mer, il est friand d’outils numériques à bord, comme les réseaux sociaux », décrit la dirigeante. Cela vaut pour tous les segments : pêche, navires de travail, offshore, plaisance…

Seanatic : un budget recherche de 2,5 millions d'euros

C'est que la connectivité à bord est en pleine mutation, portée par l'essor de l'internet des objets. En échangeant avec le lorientais IoT.BZH, spécialiste de internet des objets, et le chantier naval Piriou, Thalos a eu l'idée d'une collaboration sur les bateaux connectés. Rejointes par Azimut, les sociétés ont intégré un consortium, baptisé Seanatic, avec l'Université de Bretagne Sud et en particulier le laboratoire Lab-STICC, qui structure la recherche « des capteurs à la connaissance » en Bretagne océane. Le programme est prévu sur 24 mois avec un budget de recherche d'environ 2,5 millions d'euros. « Nous sommes dans le dixième mois de travail. L’avancée est bonne. Nous sommes en phase d’élaboration des spécifications et en train de cerner le besoin utilisateur, indique Delphine Robinet. Pour Thalos, un recrutement a été spécialement effectué dans le cadre de ce projet pour renforcer l'équipe R&D. » Le projet est soutenu dans le cadre du programme d’investissements d’avenir opéré par l’Ademe. Thalos y compte bien jouer un rôle actif dans les années à venir.

La PME de Ploemeur Thalos équipe les navires en antennes, serveurs et logiciels de télécommunications par satellite.
La PME de Ploemeur Thalos équipe les navires en antennes, serveurs et logiciels de télécommunications par satellite. — Photo : Franck Betermin-JIFMAR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail