Bretagne

Réseaux

Les Cadres bretons financent trois masters

Par Nicolas Rousseau, le 27 janvier 2020

Aux termes d’un partenariat conclu avec la Brest Business School, l’Association des cadres bretons (ACB) finance trois masters en formation à distance, afin de faciliter l’accès des étudiants et des salariés aux formations supérieures. Les candidats retenus ont fait leur rentrée fin janvier.

Vincent Holley, dirigeant de Geeglee, et Dominique Noëllec, associé chez Théorème, administrateurs du réseau ACB
Les masters en formation à distance sont pilotés par deux administrateurs de l’Association des cadres bretons : Vincent Holley, dirigeant de Geeglee, et Dominique Noëllec, associé chez Théorème. — Photo : ACB

L’Association des cadres bretons (ACB), rebaptisée « conquérants bretons », concrétise les valeurs qu’elle prône au sein du réseau de ses adhérents dans le parrainage de trois masters dispensés par la Brest Business School. « Dans un esprit de solidarité et de bienveillance à l’égard des étudiants attachés à la Bretagne », l’ACB a signé, en décembre, un partenariat avec l’école de commerce et de management. L’ACB s’est engagée dans le financement de trois masters dès le premier semestre 2020. Ce parrainage vise à faciliter l’accès à une formation supérieure pour des étudiants ou des salariés dont les conditions de revenus ne leur permettent pas d’entamer de telles formations. « L’accès aux grandes écoles n’est pas si aisé, notamment pour des raisons financières, abondent Dominique Noëllec, associé chez Théorème, et Vincent Holley, dirigeant de Geeglee, administrateurs du réseau ACB et responsables de l’opération. Or, le niveau et la qualité du bagage de connaissances demeurent des atouts indispensables pour percer sur le marché du travail quand on est primo demandeur d’emploi. »

« Créer des ponts »

Lors de sa création dans les années 1960, l’ACB avait pour ambition de constituer un réseau de dirigeants bretons installés en région parisienne, mus par la volonté de partager leurs réseaux. En soixante ans, le cadre de l’association a changé. Aujourd’hui, sous l’impulsion du Vannetais Gaël Patout, patron de l’agence de communication Quintesis, son président (réélu pour un deuxième mandat en novembre, NDLR), « le réseau fédère des Bretons installés et travaillant à Paris, des Bretons de Bretagne et ceux qui, installés en région parisienne, souhaitent revenir dans leur région d’origine. L’ACB a pour ambition de créer des ponts, de promouvoir l’entrepreneuriat breton et de mettre en valeur les personnalités bretonnes qui font la fierté de la région », détaille Dominique Noëllec.

Dans l’intérêt des dirigeants

C’est dans ce cadre que le partenariat avec la Brest Business School a été conçu. L’idée est double. D’abord, l’ACB souhaite faciliter l’accès à des formations supérieures, mais également participer au développement personnel des candidats retenus et à l’acquisition, par la formation, de compétences supplémentaires. Ce sont trois cycles d’études supérieures auxquels l’ACB permet l’accès, en formation digitale à distance : contrôle de gestion et pilotage de la performance, gestion patrimoniale et financière et management des activités logistiques et achats. L’ACB a ouvert les candidatures aux étudiants éligibles au master, mais également aux salariés des entreprises implantées en Bretagne. « Nous parions que des dirigeants sauront y trouver un intérêt », souligne encore le duo d’administrateurs.

C’est d’ailleurs de deux salariés qu’émanent les candidatures retenues, mi-janvier, par l’ACB. « Ces candidats souhaitent élargir leurs compétences et progresser dans leur entreprise ou nourrissent un nouveau projet professionnel », ajoute Dominique Noëllec. La réussite de la première édition de ce parrainage est subordonnée au démarrage des formations, programmé le 27 janvier. « Les délais très courts de sa mise en place et d’audition des candidats n’ont pas facilité la sélection ». Néanmoins, l’ACB souhaite pérenniser et ancrer ce partenariat dans le temps.

Vincent Holley, dirigeant de Geeglee, et Dominique Noëllec, associé chez Théorème, administrateurs du réseau ACB
Les masters en formation à distance sont pilotés par deux administrateurs de l’Association des cadres bretons : Vincent Holley, dirigeant de Geeglee, et Dominique Noëllec, associé chez Théorème. — Photo : ACB

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.