Morbihan

Numérique

La start-up Imagina met le cap sur l'Europe

Par Ségolène Mahias, le 08 octobre 2021

Depuis Vannes, Imagina voit l'avenir en plus grand. L'application des lieux connectés compte aujourd'hui 300 clients en France et à l'étranger. Ses dirigeants visent un essor européen cette année. 

L'effectif d'Imagina grandit d'années en années et d'autres recrutements sont prévus. 
L'effectif d'Imagina grandit d'années en années et d'autres recrutements sont prévus.  — Photo : Imagina

Imagina gagne du terrain. Créée à Vannes en 2016 par Steve Cotonnec, Brieg Le Formal et Ronan Le Gourlay, tout juste entrés dans la vie active, la start-up propose d’enrichir l’expérience des visiteurs lors d’un événement ou de visites. Imagina associe une application et des balises connectées qui apportent de l’information enrichie. Le trio de départ a vu ses effectifs grandir avec la croissance continue de l’entreprise. "Nous sommes actuellement une vingtaine dans l’équipe et ce n’est pas fini", souligne Steve Cotonnec. De nouveaux recrutements sont en effet prévus dans les douze prochains mois sur des postes de commerciaux, de chefs de projets et de développeurs. En effet, l’entreprise développe ses propres solutions numériques et les fait évoluer en permanence. "Tous les quinze jours ou tous les mois, nous proposons de nouvelles fonctionnalités ou nous procédons à des améliorations pour nos clients. Ce qui explique un important taux de fidélisation du portefeuille."

Le boom des événements hybrides

Ce goût pour l’innovation continue a aussi permis à Imagina de faire mieux que gérer le contexte de la crise sanitaire. Avec une clientèle composée de campus universitaires, de villes et de collectivités, de parcs de loisirs et de musées, d’événements musicaux, culturels, BtoB, technologiques, la Covid 19 aurait pu mettre un coup d’arrêt à son essor. "En amont de cela, nous avions déjà travaillé sur une web application qui venait compléter notre application ainsi qu’une offre de retransmission virtuelle. Le coronavirus a accéléré cette orientation déjà initiée", expose Steve Cotonnec. C’est ainsi qu’Imagina s’est positionné comme un acteur proposant du streaming vidéo lors d’événements virtuels. Un concept qui plaît et qui aujourd’hui perdure à l’heure où les salons et autres événements reprennent. "Nos clients misent sur une offre hybride : avec un événement physique mais aussi une partie virtuelle. C’est sécurisant dans le contexte actuel et cela permet également d’élargir les audiences à des publics pour qui il aurait été compliqué de se rendre sur place pour des questions de mobilité ou d’emploi du temps." La solution virtuelle permet aussi par exemple d’écouter une conférence et de créer de l’interactivité avec des intervenants ou des membres du public. Aujourd’hui, Imagina compte 300 clients en France mais aussi ailleurs dans le monde quand elle affichait une centaine de clients en 2019. "Il y a la prospection commerciale mais aussi des références comme le salon Laval Virtual qui nous amène à signer des contrats en Europe tout comme le CES de Las Vegas auxquels nous avons participé. Notre objectif est désormais d’accélérer notre développement sur le marché européen." L’entreprise est prête : son équipe maîtrise l’anglais, son site est d’ailleurs décliné en anglais comme ses supports commerciaux et de communication. Ses applications sont aussi multilingues. De quoi franchir de nouveaux caps. Quand elle réalisait 250 000 euros de chiffre d’affaires en 2019, Imagina prévoit de dépasser le million pour l’exercice en cours. Atypique dans l’écosystème des start-up, Imagina ne se finance que par sa conquête de clients et cultive son indépendance. "Nous sommes les trois actionnaires et nous n’avons pas de stratégie de levées de fonds."

L'effectif d'Imagina grandit d'années en années et d'autres recrutements sont prévus. 
L'effectif d'Imagina grandit d'années en années et d'autres recrutements sont prévus.  — Photo : Imagina

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail