Vannes

Numérique

La start-up Dawizz cartographie les données pour les valoriser

Par Ségolène Mahias, le 30 octobre 2018

Née à Vannes, la start-up Dawizz utilise des sondes pour traquer l'ensemble des données sur les serveurs et autres infrastructures informatiques du secteur privé ou du service public. Boostée par les nouvelles réglementations en matière de protection des données personnelles, elle vise le marché européen.

Pauline Le Dreff et Stéphane Le Lionnais, cofondateurs de la start-up Dawizz à Vannes.
Pauline Le Dreff, Stéphane Le Lionnais (photo) et David Guiodo ont créé la start-up Dawizz à Vannes en juillet 2017. — Photo : Dawizz

Les créateurs

Êtes-vous assis sur une mine d'or ou sur un champ de mines ? Une question que se posent fréquemment un service public ou une entreprise face aux données dont ils disposent et dont parfois ils mesurent mal l'importance ou la portée. Et c'est pour y répondre que David Guiodo, Stéphane Le Lionnais et Pauline Le Dreff ont créé la start-up Dawizz, en juillet 2017, à Vannes. Pour y répondre et surtout apporter des solutions. Anciens collègues dans le domaine de l'édition de logiciels, ils ont choisi de se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise. Hébergés au sein de la pépinière de la CCI à Vannes, ils ont également reçu le soutien de Vipe sur le volet innovation de leur projet.

Le concept

Dawizz va beaucoup plus loin que le simple diagnostic. Son offre vise à analyser et cartographier les données afin d'avoir une connaissance totale de ce patrimoine. « Face aux données, les questions qui se posent fréquemment sont "quelles sont les données que je possède, où sont-elles stockées, qui y a accès, à quoi servent-elles ?". Ce sont autant de questions auxquelles nous apportons des réponses », explique le trio. Armés de leurs sondes, ils traquent l'ensemble de ces données quantitativement et les localisent. Une cartographie est ensuite effectuée : elle permet l'accès aisé à l'ensemble de cette base de connaissances. D'autres services sont possibles comme l'évolution en temps réel de cette base. 

À l'instar du récent RGPD, les règlementations européennes sur la protection des données personnelles contribuent à créer des besoins sur ce marché mais pas uniquement. « Ces règlementations entraînent une prise de conscience assez large mais les directeurs des services informatiques mesurent, eux, depuis bien longtemps l'importance de ces données. »

Les perspectives

Dawizz compte déjà une vingtaine de clients, des PME industrielles et des acteurs du service public du grand Ouest. Elle vise les 100 000 euros de chiffre d'affaires pour son premier exercice et un triplement de ses ventes pour fin 2019. Après avoir recruté un développeur, les trois associés sont à la recherche d'un ou deux commerciaux. Lauréate de nombreux prix, dont dernièrement le Cyber West Challenge, la jeune pousse prend désormais son essor à l'échelle nationale et ne devrait pas s'arrêter là. « Nous montons des partenariats avec des entreprises régionales. C'est du gagnant-gagnant. En 2019, nous allons également nous intéresser de près aux marchés européens notamment le marché belge. » 

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail