Morbihan

Réseaux économiques

La CCI, le Medef et la CPME entament une vision prospective du Morbihan en 2030

Par Ségolène Mahias, le 13 janvier 2023

Pour leurs premiers vœux communs en présentiel, la CCI, la CPME et le Medef du Morbihan ont dressé une photographie de la situation économique actuelle. Les coûts énergétiques pèsent sur les entreprises. Toutefois, la volonté est se tourner vers l’avenir en se fédérant. Un groupe de travail se constitue pour imaginer ce que sera le Morbihan en 2030.

Alban Ragani (Medef Morbihan), Claude Dozoul (CPME Morbihan) et Philippe Rouault (CCI du Morbihan) choisissent résolument la carte de l’union pour affronter les difficultés économiques actuelles.
Alban Ragani (Medef Morbihan), Claude Dozoul (CPME Morbihan) et Philippe Rouault (CCI du Morbihan) choisissent résolument la carte de l’union pour affronter les difficultés économiques actuelles. — Photo : Ségolène Mahias

Le collectif plus fort que tout surtout dans les périodes chahutées. C’est le sens qu’ont voulu donner la CCI du Morbihan, le Medef Morbihan et la CPME du Morbihan pour leurs premiers vœux communs en présentiel. "L’intelligence collective prime et chacun est engagé sur ses missions au service du territoire. Nous travaillons ensemble en toute transparence", ont annoncé Philippe Rouault, Alban Ragani et Claude Dozoul, les 3 chefs de file de ces réseaux économiques. La flambée des coûts énergétiques a donné naissance à une task forme énergies. De nombreuses réunions d’information ont eu lieu pour aider les entreprises mais aussi pour sensibiliser les parlementaires aux problématiques des entreprises sur ces questions. De nouvelles rencontres d’informations, sur le sujet des énergies et à destination des dirigeants, vont avoir lieu sur les territoires des cinq délégations de la CCI du Morbihan. Face aux difficultés conjoncturelles, quelques inquiétudes pointent sur l’avenir de certaines entreprises avec une croissance des demandes de médiation à l’heure des premières échéances de remboursement de PGE. "Nous reparlerons assurément du moral des dirigeants en 2023."

Innover et anticiper

Les acteurs du monde économique veulent se tourner vers l’avenir. Dans la lignée du programme d’économies d’eau Ecod’o, ils ont adressé un courrier à la Première ministre afin de pouvoir réutiliser les eaux usées retraitées. Le Morbihan et la Bretagne pourraient alors devenir un territoire d’expérimentation. Et c’est aussi vers 2030 que ces réseaux économiques se tournent. Un think tank morbihannais va voir le jour. "Il s’agit d’imaginer comment sera le Morbihan en 2030, ses évolutions, ses orientations économiques. Nous souhaitons anticiper les virages à prendre. Comment l’agroalimentaire peut accélérer sa décarbonation, l’hydrogène est-il une piste d’avenir ? Quid de l’éolien ?"

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition