Vannes

Numérique

Imagina balise les événements

Par Ségolène Mahias, le 02 janvier 2019

La start-up vannetaise Imagina a développé une application connectée à des balises Bluetooth pour réinventer l'expérience utilisateur dans les festivals, salons, villes, châteaux, écoles, etc. Déjà rentable, elle va recruter ses premiers salariés cette année.

Ronan Gourlay, Steve Cotonnec et Brieg Le Formal, associés dans l'entreprise Imagina, visent 250 000 euros de CA en 2019.
Ronan Gourlay, Steve Cotonnec et Brieg Le Formal, associés dans l'entreprise Imagina, visent 250 000 euros de CA en 2019. — Photo : Imagina

Les créateurs

Imagina, c’est l’aventure de trois associés : Ronan Gourlay, Steve Cotonnec et Brieg Le Formal. À 24 ans, courant 2016, ils ont choisi de lancer leur start-up en quittant leur emploi. Le trio s’appuie sur une complémentarité de compétences : marketing et commerciale pour Ronan Gourlay, et informatique pour Steve Cotonnec et Brieg Le Formal. Ces derniers avaient également l’expérience des balises Bluetooth dites "Beacon" dans leurs précédents postes. « Cette idée de développer une application dédiée aux lieux connectés, nous l’avions déjà expérimentée quand nous étions étudiants sur des festivals. Nous avons vu que c’était une demande des organisateurs d’apporter de l’information aux visiteurs. Et comme nous avons beaucoup d’événements culturels en Bretagne, banco, nous nous sommes lancés », témoigne Ronan Gourlay. C’est à Vannes qu’Imagina a vu le jour accompagnée par la Technopole Vipe Vannes.

Le concept

L’application d’Imagina repose sur la technologie Beacon associée à un algorithme, développé en propre et protégé. Ce dernier permet d’intégrer le contenu lié à l’événement ou au lieu. « Grâce aux balises, qui sont autonomes jusqu’à cinq ans, nous pouvons proposer des parcours connectés voire très personnalisés pour les visiteurs. » Les données collectées sont anonymisées mais peuvent à offrir des statistiques aux organisateurs ensuite. Les balises peuvent être installées de manière permanente ou temporaire selon les lieux ou les événements, les villes ou les monuments. Le Centre des Congrès de Nantes, le Chorus de Vannes, mais aussi Liège Expo en Belgique sont d’ores et déjà équipés. En juin, Imagina est aussi devenue la première application reliée aux 300 gares SNCF de France équipées de ses balises. Du côté des festivals, la jeune entreprise n’est pas en reste : elle est ainsi devenue l’application officielle du festival du film international de Bruxelles et du Motocultor, le festival métal du pays de Vannes.

Les perspectives

L’entreprise compte une centaine de clients. Des demandes arrivent tous les mois pour de nouveaux lieux d’événements. « Nous comptons une vingtaine de sites événementiels équipés en France et en Belgique. Il y en a 120 en France, notre objectif est d’en équiper 50 % en 2019 », précise Ronan Gourlay. Avec 30 000 utilisateurs de son application, sa notoriété monte également. Avec un prévisionnel de 250 000 euros de CA en 2019 « dont 100 000 euros déjà signés » et une entreprise déjà à l’équilibre, les trois dirigeants se préparent à accueillir leur premier salarié : un développeur mobile. « Nous souhaitons proposer de nouvelles fonctionnalités pour nos applications, comme la possibilité d’organiser des rendez-vous BtoB lors de congrès. »

Ronan Gourlay, Steve Cotonnec et Brieg Le Formal, associés dans l'entreprise Imagina, visent 250 000 euros de CA en 2019.
Ronan Gourlay, Steve Cotonnec et Brieg Le Formal, associés dans l'entreprise Imagina, visent 250 000 euros de CA en 2019. — Photo : Imagina

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture