Vannes

Ingénierie

Go Pub Conseil veille au grain pour les publicités extérieures

Par Ségolène Mahias, le 22 septembre 2022

La société vannetaise Go Pub Conseil est experte sur un métier de niche : la gestion de la publicité extérieure. En croissance continue, elle intervient auprès des collectivités auprès desquelles elle réalise des missions d’accompagnement très complètes. Pour héberger son développement, elle se dotera d’un nouveau siège social en 2023.

Elena Peron, directrice générale de Go Pub Conseil, anime une équipe de spécialistes qui conseillent de nombreuses collectivités en France.
Elena Peron, directrice générale de Go Pub Conseil, anime une équipe de spécialistes qui conseillent de nombreuses collectivités en France. — Photo : Go Pub Conseil

La taxe sur la publicité extérieure (TLPE) est souvent un casse-tête pour les collectivités. Go Pub Conseil en a fait son métier et sa spécialité. Créée en 2008 à Locminé et rachetée en 2015 par Eric Rousseau, son PDG actuel, l’entreprise vannetaise fait partie d’un cercle très fermé de sociétés spécialisées sur ces questions. Née dans la lignée du Grenelle de l’Environnement, la TLPE vise à diminuer la pollution visuelle des enseignes publicitaires et à apporter un cadre réglementaire définissant son application et donc sa redevance. "Go Pub Conseil est donc l’interlocuteur des collectivités auxquelles nous pouvons proposer des missions d’accompagnement, conseils, assistances, réglementations jusqu’à la collecte de la taxe", résume en quelques mots Elena Peron, directrice générale.
Dans son équipe de 25 salariés, Go Pub Conseil compte des juristes, des urbanistes, des topographes, des développeurs de logiciels, paysagistes, architectes et aussi un important back-office. C’est d’ailleurs souvent la première étape de la collaboration du cabinet de conseils avec les collectivités. "C’est un métier de fourmis, tout se fait à pied. L’agent prend en photo et inventorie toutes les enseignes et les panneaux. Ce travail effectué nous offre de la data que nous pouvons présenter aux collectivités." Bien souvent, celles-ci ne disposent ni des effectifs ni des compétences pour effectuer cette mission de diagnostic territorial. "C’est une base pour élaborer ou affiner le règlement local de publicité. Il doit correspondre aux ambitions de la collectivité et pouvoir être compris ainsi qu’appliqué par celles et ceux qui sont concernés." La prestation de Go Pub Conseil peut aller jusqu’à l’élaboration de règlements locaux de publicité voire le recouvrement de la taxe. "La volonté est de trouver un bon équilibre entre la visibilité commerciale, la réglementation et la taxation pour le redevable".

Un nouveau siège social en 2023

À date, la société vannetaise compte plus de 750 collectivités clientes. Localement, elle travaille avec les agglomérations de Vannes et Lorient mais aussi des métropoles comme Metz ou Rouen et en Outre-Mer. "Nous avons un taux de fidélisation très important et des collectivités qui nous recommandent auprès d’autres collectivités." Un constat qui rejaillit sur la croissance constante de Go Pub Conseil : quand la PME réalisait quelque 700 000 euros de chiffre d’affaires avec une dizaine de salariés, elle atteint aujourd’hui près de deux millions d’euros et vise les 3 millions d’euros à court terme. "L’idée n’est pas de grandir pour grandir. Go Pub répond à des demandes croissantes et a su se structurer." S’appuyant sur son propre réseau de développeurs, elle dispose de son propre outil. Il s’agit du logiciel Archibald qui permet de gérer de façon globale la publicité extérieure sur un territoire concerné.

Pour héberger sa croissance et accueillir au mieux ses collaborateurs, la société va quitter le PIBS pour gagner le quartier du Ténénio. Là, l’entreprise a fait l’acquisition d’un espace de 500 m² qu'elle reconfigure totalement entre open space, petits bureaux, espaces de vie. Une vaste salle de réunion complétera l’ensemble et pourra être louée par d’autres entreprises. La livraison du nouveau siège social est prévue en 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition