Morbihan

BTP

François Coville (TP 56) : "Les collectivités locales ont un rôle essentiel à jouer dans la relance économique"

Par Ségolène Mahias, le 26 octobre 2020

Les entreprises morbihannaises de travaux publics attendent beaucoup du plan de relance de l'Etat. Elles espèrent que les collectivités locales engageront de nouveaux projets. 

François Coville, président de la FRTP Bretagne.
François Coville, président de la FRTP Bretagne. — Photo : © Isabelle Jaffré

15 à 20 % : c'est l'évaluation de la perte d'activité des travaux publics dans le Morbihan pour 2020. "La période allant de mars à fin avril a vu un arrêt brutal des chantiers avant une reprise d'activité dégradée à compter de fin avril alors que l'activité était soutenue ", commente François Coville, président de la fédération régionale des travaux publics en Bretagne. La commande publique joue un rôle majeure dans ces métiers : elle représente 60 % de l'activité. La crise sanitaire a retardé la mise en place des collectivités locales. " D'ores et déjà des entreprises de travaux publics indiquent qu'elles vont manquer d'activité pour la fin de l'année. Le trou d'air semble inévitable pour 2021."
Le plan de relance du gouvernement est porteur d'espoirs avec le déploiement d'infrastructures vertes, des remises à niveau ou remplacement des réseaux d'eau, d'assainissement, d'énergies... " Mais il faut que ce plan se concrétise par des projets engagés par les collectivités locales ", avertit le président. Ce faisant, la profession a débuté ses rencontres avec les 59 présidents des intercommunalités de Bretagne. 

François Coville, président de la FRTP Bretagne.
François Coville, président de la FRTP Bretagne. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail