Lorient

Conjoncture

Erele interpelle les futurs élus

Par Ségolène Mahias, le 17 décembre 2019

Dans le pays de Lorient, les chefs d'entreprises entendent interpeller les élus à la veille des municipales. Sous l'égide de l'association Erele, ils viennent de publier un livre blanc où ils livrent leurs ambitions pour le territoire. 

Loïc Bruneau, président d'Erele, entouré de Philippe Flatres et Jean-René Dufief, membres de l'association et du comité de rédaction du livre blanc.
Loïc Bruneau, président d'Erele, entouré de Philippe Flatres et Jean-René Dufief, membres de l'association et du comité de rédaction du livre blanc. — Photo : Ségolène Mahias

Les municipales se profilent. À Lorient, Norbert Métairie passe la main après quatre mandats de maire et une quinzaine d’années de présidence de l’agglomération. En cette période « de nouvelle ère », Erele, l’association des entreprises et réseaux de Lorient et environs, avec ses 70 adhérents, a souhaité prendre la parole par le biais d’un livre blanc. Ils iront échanger avec les principaux candidats aux municipales sur différents sujets. « Nous prenons date avant et après. Erèle a une certaine maturité. Il nous semblait intéressant de faire partager notre vision du territoire. Cela a pris la forme d’un livre blanc », souligne Loïc Bruneau, président de l’association. Après plusieurs mois de travail collectif, de réunions du comité de rédaction et de relectures, Erèle a mis un point final à ce projet. « Nous ne revendiquons pas l’exhaustivité, c’est impossible. Nous avons retenu quatre thématiques : l’attractivité du territoire, l’accueil et l’accompagnement des entreprises, l’aménagement urbain et l’environnement », détaillent Jean-René Dufief et Philippe Flatres, membres d’Erele.

Pénurie de foncier

Le périmètre choisi a été celui du pays de Lorient, qui n’est pas un périmètre électoral mais « un bassin de vie et un bassin d’emplois. » Et sur ce territoire, le livre blanc pointe un frein majeur au développement. « Nous n’avons pas de réserve foncière. Aujourd’hui, les entreprises doivent prévoir de s’implanter à 15 ou 20 km pour trouver des grands terrains. » Ces dirigeants le savent : la question du foncier disponible est au cœur de l’attractivité. Ceci pour séduire de nouvelles entreprises, faire grandir celles qui sont implantées et créer de nouveaux emplois. « Permettre aux salariés de travailler près de leur domicile est aussi un enjeu majeur en terme d’empreinte carbone. »

Des ambitions

Dans ce livre blanc, l’économie maritime a une place à part. Course au large, réparation navale, port de pêche et de commerce, tourisme sont autant d’activités économiques qui se côtoient. « L’enjeu est de leur permettre de continuer à croître en les fédérant. Le sujet est beaucoup plus large qu’il n’y paraît : il convient de travailler sur un aménagement de la rade tout en l’intégrant avec la ville. »
Pas d’économie non plus sans attractivité. « Il faut relancer le marketing territorial », avance l’association. L’initiative avait été amorcée il y a deux ans mais elle a besoin aujourd’hui d’un second souffle. « Le dialogue Vannes, Lorient, Quimper doit avancer pour être en capacité de se placer à un échelon Bretagne Sud. » Erele lance des pistes en matière d’identité avec la mise en place d’une marque. L’idée de multiplier et d’amplifier des événements fédérateurs comme le Festival Interceltique ou bien encore la Volvo Ocean Race est aussi soutenue comme la création d’un réseau d’ambassadeurs.
Erele entend aussi placer au cœur du débat, la notion de responsabilité sociétale des organisations du territoire. Les entreprises sont au cœur de ce dispositif comme les institutions, associations,… « Nous voulons favoriser l’économie circulaire, les circuits courts et les entreprises locales. »

Loïc Bruneau, président d'Erele, entouré de Philippe Flatres et Jean-René Dufief, membres de l'association et du comité de rédaction du livre blanc.
Loïc Bruneau, président d'Erele, entouré de Philippe Flatres et Jean-René Dufief, membres de l'association et du comité de rédaction du livre blanc. — Photo : Ségolène Mahias

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.