Morbihan

Métallurgie

Interview Emmanuel Germain, repreneur d'Armor Métal Ingénierie (ex-IPCB) : "Nous voulons dynamiser cette chaudronnerie"

Entretien avec Emmanuel Germain, repreneur d'Armor Métal Ingénierie et dirigeant d'Hydraumatec Ingénierie

Propos recueillis par Ségolène Mahias - 01 octobre 2021

A Ploërmel, la chaudronnerie IPCB devient Armor Métal Ingénierie à l'occasion de sa reprise par Emmanuel Germain, le dirigeant d'Hydraumatec. Il entend s'appuyer sur les savoir-faire de l'entreprise pour lui donner un nouvel élan

Dirigeant d'Hydraumatec, Emmanuel Germain reprend la chaudronnerie industrielle Armor Métal Ingénierie (ex-IPCB) à Ploërmel.
Dirigeant d'Hydraumatec, Emmanuel Germain reprend la chaudronnerie industrielle Armor Métal Ingénierie (ex-IPCB) à Ploërmel. — Photo : Ségolène Mahias

Vous reprenez l’entreprise voisine IPCB, devenue Armor Métal Ingénierie. Pourquoi cette nouvelle orientation ?

Les deux entreprises sont effectivement voisines sur le parc d’activités de Camagnon à Ploërmel (Morbihan). Hydraumatec (4,1 M€ de chiffre d'affaires, 27 salariés), que je dirige et développe depuis 2007, est spécialisée dans les blocs forés pour des applications hydrauliques. Aujourd’hui, Hydraumatec est bien armée pour ses défis futurs et bien structurée en interne. Armor Métal Ingénierie (ex-IPCB) exerce une activité complémentaire à la nôtre en chaudronnerie industrielle. Nous relevons de la convention collective de la métallurgie. Nos offres sont complémentaires. J’ai eu l’occasion de travailler avec IPCB en lui confiant de la sous-traitance. Je connais ses savoir-faire. C’est une entreprise que l’on peut dynamiser. Je suis actionnaire unique dans cette reprise. Daniel Pointeau, associé dans l’ancienne structure, demeure à mes côtés. Il m’accompagnera dans la continuité et il devient responsable d’activité d’Armor Métal. L’ensemble des 13 salariés sont confirmés dans leurs fonctions.

Quelles synergies allez-vous mettre en place entre Hydraumatec et Armor Métal ?

Elles vont se faire à différents niveaux. Je vais diriger les deux entreprises. La holding va apporter son expérience et ses compétences sur la partie administrative en plus des fonctions déjà existantes chez Armor Métal. Notre chef d’atelier va réaliser un audit pour avoir une vraie photographie de l’existant. Les commerciaux des deux entités vont échanger pour proposer l’offre la plus adaptée possible à nos clients : nous allons allier la technicité des deux entreprises en apportant le réseau d’Hydraumatec. Les synergies vont se faire sur l’infrastructure informatique et la mutualisation des achats. Ainsi, sur les matières premières, nous allons pouvoir jouer sur des effets de volumes auprès de fournisseurs. Autre complémentarité : les certifications en matière de qualité et d’environnement. Hydraumatec est certifiée Iso 9001 et 14001 quand Armor Métal ne l’est pas. Nous avons une personne dédiée à cela en interne. Nous allons les aider à les mettre en place.

Quelle feuille de route dressez-vous pour Armor Métal ?

Armor Métal intervient surtout sur des prestations de chaudronnerie et de tuyauterie pour l’inox, mais aussi l’aluminium et l’acier pour du sur-mesure. Son activité est importante dans le domaine de l’eau. Elle a des potentiels de croissance dans l’industrie et dans l’agroalimentaire, où ses services demandent sans doute à être plus connus. Son implantation à Ploërmel, avec des connexions immédiates aux voies rapides, est un atout majeur. Nous rayonnons sur un bassin d’activité large et diversifié à une ou deux heures de route. Aujourd’hui, la société réalise 1,3 million d'euros de chiffre d’affaires et elle doit monter assez rapidement à 2 millions d'euros. L’atelier comme l’outil de production sont adaptés pour pouvoir avoir une activité croissante. Nous renforçons aussi l’effectif avec le lancement du recrutement de deux nouveaux chaudronniers.

Dirigeant d'Hydraumatec, Emmanuel Germain reprend la chaudronnerie industrielle Armor Métal Ingénierie (ex-IPCB) à Ploërmel.
Dirigeant d'Hydraumatec, Emmanuel Germain reprend la chaudronnerie industrielle Armor Métal Ingénierie (ex-IPCB) à Ploërmel. — Photo : Ségolène Mahias

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail