Santé

EffiNov Nutrition prend une nouvelle dimension

Par Bertrand Tardiveau, le 11 juillet 2022

Avec le groupe Dewavrin comme actionnaire principal, le spécialiste morbihannais des compléments alimentaires renforce ses capacités de production et peut viser désormais de nouveaux marchés à l’international.

Béatrice Poisson dirige le laboratoire EffiNov Nutrition depuis 2016.
Béatrice Poisson dirige le laboratoire EffiNov Nutrition depuis 2016. — Photo : Bertrand Tardiveau

Employant 22 salariés pour un chiffre d’affaires de 2,7 millions d’euros, en croissance de 28 % par rapport à 2020, EffiNov Nutrition a de quoi éveiller l’appétit. Avec à son fronton la doctrine d’Hippocrate selon lequel l’alimentation demeure la première médecine, cette entreprise vient d’intégrer la galaxie Dewavrin, groupe familial basé à Wasquehal (Nord) qui a repris les participations majoritaires à plus de 50 % du fonds d’amorçage bretillien Go Capital.

Depuis sa création à Lorient en 2010 par le nutritionniste Anthony Berthou, EffiNov développe des compléments alimentaires avec pour première cible les sportifs. Go Capital parie dès l’année suivante sur cette pépite avant que l’essor commercial de l’entreprise ne s’enlise peu à peu. Disposant d’une solide expérience en tant que responsable marketing dans l’industrie pharmaceutique, Béatrice Poisson est amenée en juillet 2016 à prendre les commandes de l’entreprise qui compte alors 6 salariés et un chiffre d’affaires d’à peine 500 000 euros sur un site d’environ 500 m2 dans la zone de Kerlétu.

Une approche originale

"Si l’entreprise était alors dans une situation très délicate, son potentiel m’a immédiatement sauté aux yeux par la qualité des formulations proposées et le choix des principes actifs, tous bio, disponibles et assimilables", indique Béatrice Poisson. La dirigeante fonde le succès commercial d’EffiNov Nutrition sur une approche étiologique (étude des causes et des facteurs d’une maladie, NDLR). "Notre méthode consiste à répondre aux causes d’un déséquilibre pour le soigner durablement, plutôt que d’en traiter les seuls symptômes. Par exemple, plutôt que de développer des comprimés à base de mélatonine pour adresser les insomniaques, nous allons aider l’organisme à retrouver un fonctionnement métabolique propice au sommeil."

Sur un marché très concurrentiel face à des dizaines de laboratoires souvent bien établis, EffiNov Nutrition développe ses propres recettes et en sous-traite la fabrication prioritairement en France. L’entreprise déploie aujourd’hui une cinquantaine de produits à travers plusieurs gammes qui visent à optimiser les performances physiques, la circulation sanguine, le confort intestinal ou encore la gestion du stress.

Dispensées sur la base d’un bilan nutritionnel préalable, ces gélules, solutions à boire ou barres à croquer ont convaincu des clients prestigieux comme les footballeurs de l’Olympique de Marseille ou encore le skipper nantais Armel Tripon. Elles s’adressent en priorité au réseau traditionnel des pharmacies.

Des perspectives prometteuses

"Par notre démarche commerciale fondée sur l’expertise et le conseil, nous avons mobilisé un réseau d’environ 800 officines clientes, essentiellement dans le grand Ouest et sur la façade méditerranéenne, plus récemment sur Paris", renseigne Béatrice Poisson. Le site de vente en ligne assure quant à lui près de 15 % de l’activité d’EffiNov Nutrition qui s‘est également tourné vers la nutrition médicale pour combattre l’obésité et accompagner les traitements anticancéreux.

Les perspectives se révèlent prometteuses. "En réaction à la dernière crise sanitaire, il y a une aspiration toujours plus forte à se tourner vers une démarche de prévention. La santé par l’assiette demeure une valeur sûre. Ensuite, la crise écologique fait que notre alimentation est carencée comme jamais, assure Béatrice Poisson. Mais il reste encore beaucoup à faire pour convaincre de l’intérêt de notre secteur d’activité."

Une suite logique avec Dewavrin

Longtemps attendue pour pallier l’inéluctable désengagement de Go Capital, la cession d’EffiNov Nutrition à Dewavrin s’est révélée la plus pertinente face aux projets concurrents. Après s’être imposé dans l’univers des cosmétiques à partir de la production de lanoline, un composé issu d’une industrie lainière qui remonte au milieu du XIXe siècle, le groupe nordiste (55 millions d’euros de CA et 320 salariés) progresse à grandes enjambées dans le segment des compléments alimentaires. Il a notamment investi dans un site de production à Montpellier pour lancer en 2020 sa propre marque de micronutrition, Anathéa, sous l’enseigne Novapharm qui lui assure aujourd’hui environ 10 % de son chiffre d’affaires.

Avec ses trois autres filiales (Stella, Alpol et Isispharma), Dewavrin cultive par ailleurs une présence affirmée à l’international où l’entreprise réalise la moitié de son chiffre d’affaires à travers une dizaine de pays et plus de 80 partenaires. Une véritable rampe de lancement pour les solutions développées chez EffiNov Nutrition. "Tout en confortant notre production, nous allons désormais valoriser davantage notre savoir-faire et nous projeter plus facilement à l’étranger", se réjouit Béatrice Poisson qui est maintenue à la direction générale d’EffiNov pour atteindre ces nouveaux horizons.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition