Morbihan

Emploi

Dans le Morbihan, les intentions d'embauches ne connaissent pas la crise

Par Ségolène Mahias, le 28 mai 2021

Les perspectives de recrutements dans le Morbihan sont bonnes. L’enquête de Pôle Emploi sur les besoins de main-d’œuvre met en évidence une progression de 6 % par rapport à 2019. 32 410 projets d’embauche sont anticipés en 2021.

Les serveurs de cafés et de restaurants occupent la pole position des métiers les plus recherchés dans le Morbihan.
Les serveurs de cafés et de restaurants occupent la pole position des métiers les plus recherchés dans le Morbihan. — Photo : anoushkatoronto

La crise sanitaire n’a pas mis un coup d’arrêt aux perspectives de recrutements dans le Morbihan. Même si la situation est variée selon les secteurs d’activité, les indicateurs sont au vert. C’est ce qui ressort de la dernière étude des besoins en main-d’œuvre de Pôle Emploi pour le Morbihan suite à une enquête, menée à l’échelle régionale, auprès de 116 000 entreprises. 

"Nous constatons que les offres d’emploi et les intentions d’embauches repartent fort. C’est une excellente nouvelle même si nous demeurons prudents", résume Séverine Delong, directrice de Pôle Emploi dans le Morbihan. En chiffres, cela se traduit par 32 410 intentions d’embauche, soit 6 % de plus qu’en 2019 (NDLR : l’évolution est calculée entre 2019 et 2021 pour limiter les effets de la crise du coronavirus). Le Morbihan connaît une croissance plus forte des perspectives de recrutement que la moyenne régionale qui s’établit à + 5,6 %. "Il y a 1 830 intentions d’embauches de plus qu’en 2019 sur notre territoire. 2019 était déjà une belle année", ajoute la directrice de Pôle Emploi Morbihan. Au total 33 % des établissements morbihannais prévoient de recruter quand la moyenne régionale est de 30 %. Autre indicateur intéressant : les types de contrats proposés. À 58 %, il s’agit de postes en CDI ou en CDD.

Saisonniers recherchés

Plus dans le détail, on constate que 13 566 projets de recrutements sont saisonniers. Un chiffre important si on le ramène aux 32 407 projets de recrutements mais qui s’explique par l’importance du tourisme dans le département. "Il y a effectivement plus d’offres d’emplois saisonniers sur le territoire aussi bien en hôtellerie-restauration que sur des offres en animation touristique." Qui dit offre de postes ne dit pas forcément candidats. 18 225 projets de recrutements sont "jugés difficiles". Il s’agit notamment des secteurs de l’hôtellerie-restauration, de l’entretien, de l’industrie agroalimentaire, de la santé et du bâtiment. Dans le même temps, ces secteurs sont aussi ceux qui recrutent le plus. Les métiers les plus recherchés sont ceux de serveurs de cafés et de restaurants, d’agents d’entretien de locaux, d’aides à domiciles et d’aides ménagères, d’ouvriers non qualifiés dans l’agroalimentaire et d’aides soignants.

Aider au recrutement

Pour pallier ces difficultés de recrutements, de nombreuses actions sont menées sur le territoire : "job dating", visites d’entreprise, immersions dans des univers professionnels via l’utilisation de casques virtuels, … "Nous explorons également d’autres voies avec des entreprises de plus en plus sensibles aux compétences comportementales. Il y a aussi le levier de l’accompagnement à la montée en compétences des demandeurs d’emploi", détaille Séverine Delong.

Si les secteurs des services représentent 62 % des opportunités de recrutements dans le Morbihan, l’industrie et l’agriculture voient leur nombre d’intentions d’embauches diminuer, respectivement, de 9,8 % et de 18,9 %.

Les serveurs de cafés et de restaurants occupent la pole position des métiers les plus recherchés dans le Morbihan.
Les serveurs de cafés et de restaurants occupent la pole position des métiers les plus recherchés dans le Morbihan. — Photo : anoushkatoronto

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail