Morbihan

Santé

Cure de jouvence pour la Clinique des Augustines

Par Ségolène Mahias, le 11 octobre 2019

Pilote de la filière gériatrique à l’est du département, sur un bassin de population de 450 000 habitants, La Clinique des Augustines vit une des phases majeures de son histoire : un investissement de 6 millions d’euros pour s’agrandir et conforter ses expertises.

Experte du grand-âge, La Clinique des Augustines est aussi reconnue pour d'autres filières d'excellence comme la rééducation de public de tout âge.
Experte du grand-âge, La Clinique des Augustines est aussi reconnue pour d'autres filières d'excellence comme la rééducation de public de tout âge. — Photo : Clinique des Augustines

À Malestroit, La Clinique des Augustines est une vieille dame. Portée par sœur Yvonne-Aimée, une religieuse visionnaire, elle a vu le jour en 1929 et incarne toujours une mission hospitalière. En 2003, l’établissement privé a su négocier l’un des plus importants virages de son histoire. La redéfinition de l’offre hospitalière à l’époque entraîne la fermeture de la maternité et un repositionnement sur le grand âge.

6 M€ investis

Aujourd’hui, la Clinique des Augustines investit 6 millions d’euros pour se doter d’une extension de 1 400 mètres carrés. Elle va compléter l’ensemble immobilier actuel qui prend place sur 9 000 mètres carrés. « Nous devions donner de l’air à l’établissement. Nous allons répondre aux besoins d’accueil pour l’hospitalisation complète ainsi que pour les hôpitaux de jours et les consultations », résume Catherine Mongin, directrice générale. Le financement de cet investissement ne bénéficie d’aucune aide publique. Ceci en raison du statut de la clinique qui est celui d’une association privée. C’est sur fonds propres que s’effectue ce projet. La communauté religieuse des sœurs Augustines « est maître d’ouvrage de l’extension ». Outre ses fonds propres, elle a souscrit un emprunt et a lancé un appel aux dons. « 100 000 euros ont déjà été collectés. Ces aides vont également nous permettre d’apporter du confort aux patients, aux aidants, etc. », souligne Caroline Senaux, responsable de la communication de la clinique.
Les Augustines bénéficieront donc en 2020 d’une nouvelle infrastructure qui leur permettra de poursuivre leurs missions. Innovantes, elles l’ont été et le demeurent en matière de télémédecine. L’établissement est aussi reconnu pour ses « consultations mémoire » qui concernent des troubles de la mémoire. La clinique morbihannaise est d’ailleurs classée 3e centre hospitalier breton sur cette spécialité.

Figure de proue du groupe Saint-Augustin

La Clinique des Augustines fait partie du groupe Saint-Augustin. Il comprend également le centre Saint-Michel, adjacent, qui forme des aides-soignants et des professionnels de santé, ainsi que l’hôpital à domicile d’Angers (49). Un ensemble qui pèse 28 M€ de CA et 350 salariés. De son côté, la clinique malestroyenne génère 18 millions d’euros sur l’ensemble du chiffre d’affaires. Elle emploie 200 professionnels de santé, 22 médecins dont 15 gériatres. « Nous recevons quelque 10 000 patients par an dont 3 000 en hospitalisation sur l’ensemble de nos expertises », détaille la directrice générale.
Ce pôle d’expertise du grand âge a su développer une offre complète autour de compétences parfois moins connues. Il s’agit de l’activité de rééducation associée à une balnéothérapie qui touche des publics de tous âges. La structure compte aussi une unité de soins palliatifs et un service d’imagerie médicale. L’ensemble se distingue avec son pôle dédié aux plaies chroniques (ces plaies qui ne cicatrisent pas). Sur cette spécialité comptant peu d’experts, la notoriété de la clinique est nationale. La clinique entend par ailleurs poursuivre son développement en matière de prévention du « bien vieillir ».

Experte du grand-âge, La Clinique des Augustines est aussi reconnue pour d'autres filières d'excellence comme la rééducation de public de tout âge.
Experte du grand-âge, La Clinique des Augustines est aussi reconnue pour d'autres filières d'excellence comme la rééducation de public de tout âge. — Photo : Clinique des Augustines

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.