Morbihan

Agroalimentaire

Coup de booster agro pour Groix et Nature

Par Ségolène Mahias, le 20 mai 2021

La conserverie Groix et Nature, installée sur l'île de Groix, dans le Morbihan, connaît une croissance continue. Après avoir rejoint le cercle des Entreprises du Patrimoine Vivant, elle a intégré l'accélérateur agroalimentaire régional pour passer un nouveau cap. 

La conserverie de poissons Groix et Nature, dirigée par Marianne Guyader, intègre un programme régional d'accompagnement de 24 mois tourné vers la croissance et les enjeux stratégiques de développement.
La conserverie de poissons Groix et Nature, dirigée par Marianne Guyader, intègre un programme régional d'accompagnement de 24 mois tourné vers la croissance et les enjeux stratégiques de développement. — Photo : Groix et Nature

Les conserveries artisanales de poissons ne sont plus très nombreuses et elles sont encore moins à être basées sur une île. La conserverie Groix et Nature, installée sur sur l'île de Groix (Morbihan), l'est depuis les débuts. " 2020 aura été une année importante car nous Groix et Nature a eu 20 ans, un anniversaire dans un contexte très particulier, mais où nous avons continué à conjuguer notre philosophie : une île, des hommes, une passion ", résume Marianne Guyader, dirigeante de la PME.

Entreprise du Patrimoine Vivant

Née d’une rencontre entre Christian Guyader, PDG du groupe du même nom et père de Marianne Guyader, avec Dominique Yvon, alors maire de Groix, Groix et Nature a su concilier emplois, traditions et développement durable. " Nous employons aujourd’hui 29 personnes sur l’île, en très grande majorité des habitants de Groix ainsi que quatre personnes au Comptoir à Lorient, notre boutique et lieu de restauration ", détaille la directrice de Groix et Nature.

La PME pèse aujourd’hui 4,7 M€ de chiffre d’affaires et voit sortir de son atelier de production 1,7 million de petits pots, l’unité de mesure maison, quand le chiffre n’atteignait qu’un million il y a quelques années. Groix et Nature a fait de la RSE avant l’heure. Sa logique d’économie circulaire est poussée au maximum. Côté matières premières, ses moules et ses ormeaux viennent de Groix, ses poissons de Lorient ou de ports bretons proches. La logique de la proximité gagne aussi d’autres partenaires, comme son imprimeur qui est local.

Depuis fin 2020, Groix et Nature a rejoint le cercle des Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV). Un choix et une obligation engageants. " Cela récompense notre savoir-faire, nos engagements de qualité, témoigne la dirigeante. C’est aussi l’excellence du savoir-faire français, en France et à l’international." Et cette carte, l’entreprise la joue pleinement. Outre ses ventes en grande distribution, auprès de détaillants, dans sa boutique et sur son site en ligne, elle réalise déjà 10 % de ses ventes à l’export, notamment en Asie et en Amérique du Nord. Membre de Produit en Bretagne, l’entreprise participe à une démarche collective pour trouver des débouchés en Allemagne.

Une nouvelle zone de stockage en projet

En croissance continue, la PME a décidé de passer un nouveau cap. Pour ce faire, elle a été retenue pour rejoindre Booster agro. Cet accélérateur initié par Bpifrance et la Région Bretagne va permettre à 15 PME agroalimentaires bretonnes de participer à un programme d’accompagnement de 24 mois tourné vers la croissance et les enjeux stratégiques de développement. "C’est un formidable catalyseur qui va nous permettre de prendre de la hauteur et de nous former, moi et mon équipe de direction. Booster agro va nous faire avancer en gagnant du temps", espère Marianne Guyader. 

Car pour l’entreprise, les projets ne manquent pas. Après avoir mis au point un parcours de visite immersif au sein de la conserverie, elle planche sur un projet de construction d’une future zone de stockage. "Nous manquons désormais de place. Nous devons disposer de plus d’espace pour notre développement. Sur une île, il faut toujours un coup d’avance car nous dépendons du rythme des bateaux."

La conserverie de poissons Groix et Nature, dirigée par Marianne Guyader, intègre un programme régional d'accompagnement de 24 mois tourné vers la croissance et les enjeux stratégiques de développement.
La conserverie de poissons Groix et Nature, dirigée par Marianne Guyader, intègre un programme régional d'accompagnement de 24 mois tourné vers la croissance et les enjeux stratégiques de développement. — Photo : Groix et Nature

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail