Morbihan

Ressources humaines

Comment les entreprises morbihannaises vont attirer la génération Z

Par Ségolène Mahias, le 10 janvier 2020

La "génération Z", qui a entre 15 à 24 ans aujourd'hui, fait son entrée sur le marché du travail. À l'aune d'une étude menée par le cabinet Mazars et OpinionWay sur les attentes de ces jeunes par rapport aux entreprises, des dirigeants morbihannais apportent leurs réponses.

79 % des jeunes de la génération Z attendent de l'entreprise qu'elle propose un espace de travail physique et convivial.
79 % des jeunes de la génération Z attendent de l'entreprise qu'elle propose un espace de travail physique et convivial. — Photo : CC-by-2.0-Unsplash-annie-Spratt

Recruter est un enjeu national, fidéliser en est un autre. Au quotidien, les entreprises sont confrontées à ces sujets. Le Morbihan ne fait pas exception. Autour du cabinet Mazars, plusieurs dirigeants locaux ont réfléchi à cette problématique pour savoir comment attirer et fidéliser la génération Z. Tout est parti d’une étude menée par Mazars et OpinionWay auprès de 2 000 jeunes, âgés de 15 à 24 ans (les « Z ») et les 25 - 34 ans (les « Y »). D’ici à 2020, la génération Z représentera 20 % des effectifs en entreprise. « Nous faisons 1 000 recrutements par an. Depuis 7 ans, la génération Y représente la moitié de nos collaborateurs. Nous avons été pas mal challengés. Nous avons donc cherché à mieux les connaître pour mieux les comprendre et les fédérer », expose Mathilde Le Coz, directrice des talents et innovation RH chez Mazars France.

Fin du CDI

L’enquête met en avant les attentes de la génération de demain. Le CDI n’apparaît plus comme un Graal. 79 % des Z veulent travailler en CDI contre 86 % des Y. De même, 49 % d’entre eux souhaitent avoir une expérience en tant qu’indépendant ou freelance. Un tiers d’entre eux est également tenté par l’idée de cumuler trois activités ou plus en parallèle. Par ailleurs, les start-up, les entreprises du Cac 40 et les Gafa ne séduisent plus : 25 % aimeraient leur propre patron et 12 % intégrer un organisme ou une institution. Parmi les leviers de motivation : 57 % évoquent la rémunération et 56 % l’ambiance de travail ainsi que les échanges avec les collègues. L’intérêt pour le poste arrive en troisième position pour 40 % des répondants. Autre orientation : la fin de la verticalité dans le management. 42 % (contre 36 % chez les Y) veulent participer aux décisions stratégiques.

Baisser les lignes hiérarchiques

Ces enseignements ont été intégrés par des entreprises morbihannaises. C’est le cas de Talents Tube, la plateforme d’offres d’emploi en vidéo basée à Vannes. « J’ai fait du recrutement pendant 30 ans. Le CV était un outil de tri. Or, s’il dit ce que la personne a fait, il ne dit pas qui elle est. Aujourd’hui, les jeunes attendent cela et on le retrouve dans le témoignage que les entreprises livrent aussi en vidéo », argumente Franck Delalande, directeur général de cette start-up. Au Crédit Agricole du Morbihan où travaillent 1 100 salariés et 55 alternants, la question de l’intégration des jeunes générations est majeure. « Donner du sens aux choses est crucial chez les Y et les Z. Comment, dans une structure pyramidale, baissons-nous les lignes hiérarchiques ? En renforçant le travail individuel sans renier le collectif », avance Christian Le Fresne, DRH de la banque. Chez D’aucy, à l’heure de la fusion avec Triskalia, la question n’a pas été éludée. Vincent Lecouffe, en charge du pilotage du rapprochement, reconnaît « des ratés avec les Y et les Z par le passé. Nous pensions que nous avions échoué dans le processus d’intégration… Nous nous trompions. Aujourd’hui, nous nous intéressons à leurs attentes. Ce sont eux qui vont nous choisir. »

79 % des jeunes de la génération Z attendent de l'entreprise qu'elle propose un espace de travail physique et convivial.
79 % des jeunes de la génération Z attendent de l'entreprise qu'elle propose un espace de travail physique et convivial. — Photo : CC-by-2.0-Unsplash-annie-Spratt

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail