Morbihan

Ingénierie

Comment Altenov booste ID Automatisme

Par Xavier Eveillé, le 10 juillet 2019

Créée en 1990 par Didier Gentil, la PME morbihannaise ID Automatisme a rejoint le rennais Altenov en 2017. Le groupe breton pense sa holding comme un outil au service de ses filiales industrielles. Deux ans après, ce choix porte déjà ses fruits à Plumelin.

Thierry Lamour, directeur général de ID Automatisme, à Plumelin, dans le Morbihan
Le directeur général d'ID Automatisme Thierry Lamour a longtemps été adjoint de l’ancien gérant Didier Gentil avant de lui succéder à son départ en retraite. — Photo : Xavier Eveillé

Créée en 1990 par Didier Gentil, la PME spécialisée dans l’électricité industrielle ID Automatisme (5,3 M€ de chiffre d’affaires, 45 salariés) a échappé de peu à la prédation par un grand groupe financier. « Nous travaillons historiquement sur les marchés de l’industrie, des laiteries, des centres de tri, notamment pour le compte de la société Ar-val. Nous réalisons des automatismes et des programmes pour la robotique », résume le directeur général d'ID Automatisme, Thierry Lamour, longtemps adjoint de l’ancien gérant Didier Gentil avant de lui succéder à son départ en retraite. En 2017, Didier Gentil, qui cherchait un repreneur, se rapproche d'Altenov (400 salariés, 50 M€ de CA en 2018). Altenov a été créé en 2017 à partir de ses deux filiales historiques OET et PGC créées respectivement en 1975 et 1989 et situées toutes les 2 à Cesson-Sévigné (35).

« Altenov est un regroupement de PME industrielles. Le nouveau montage permet de consacrer plus de fonds au développement », explique Vincent Rault, le dirigeant du groupe.

200 salariés actionnaires

Le capital d’Altenov a été largement ouvert aux salariés, y compris à ceux d’ID Automatisme. « Le nombre de salariés actionnaires est passé de 70 à 200 en deux ans pour des montants de 500 à 40 000 euros », détaille Vincent Rault. Ces fonds sont bloqués pendant neuf ans. « C’est un outil de fidélisation et qui garantit aussi notre indépendance. »

Un modèle original, que défend Altenov : « La holding compte une quarantaine de salariés sur les 400 du groupe. Ils sont tous au service des entreprises membres. Cela apporte des synergies, de nouveaux marchés. Les filiales sont clientes de cette holding et cette dernière leur rend des comptes en matière de satisfaction client. »

2,3 millions d’euros investis

Futur site d'ID Automatisme à Plumelin dans le Morbihan
Futur site d'ID Automatisme à Plumelin dans le Morbihan - Photo : Groupe Altenov

L’impact s'est fait ressentir jusque chez ID Automatisme. En deux ans, son chiffre d'affaires a progressé de 3,8 à 5,3 M€. Altenov a conforté l’activité de la filiale marocaine de la PME, apporté de nouveaux clients et permis de lancer la construction d’un nouveau site, zone de Keranna nord, à Plumelin. Une nouvelle unité est attendue pour 2020 et va permettre un quadruplement de la surface pour un investissement de 2,3 M€. « Les nouveaux locaux disposeront de tous les équipements nécessaires et même d’une salle de sport. Nous voulons fidéliser et faciliter le recrutement de nouveaux profils », argue Vincent Rault.

D’ores et déjà, une dizaine d’emplois a été créée en deux ans. Autant sont attendus avec le nouveau site. Altenov entend mailler toute la chaîne de valeur industrielle. La dernière acquisition du groupe (FTCI à Lamballe) a permis d’étendre son champ de compétences en tuyauterie-chaudronnerie. « Chaque filiale se complète, de l’automatisme à l’intelligence artificielle en passant par l’informatique, la cybersécurité, l’audit-conseil et l’ingénierie. » Le groupe travaille notamment pour PSA et à 10 % à l’export sur les cinq continents.

Thierry Lamour, directeur général de ID Automatisme, à Plumelin, dans le Morbihan
Le directeur général d'ID Automatisme Thierry Lamour a longtemps été adjoint de l’ancien gérant Didier Gentil avant de lui succéder à son départ en retraite. — Photo : Xavier Eveillé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.