Lorient

Agroalimentaire

Cinq Degrés Ouest élargit son offre pour toucher l'Asie

Par Ségolène Mahias, le 06 novembre 2018

En s’installant à Lorient dans une nouvelle usine, Cinq Degrés Ouest se projette vers l’avenir. Le spécialiste du décorticage à froid de crustacés affiche ses ambitions : élargir sa gamme de produits vers le poisson pour s’ouvrir de nouveaux marchés en Asie. Objectif : atteindre les 20 millions d’euros de ventes dans huit ans.

Alexis Taugé, dirigeant de Cinq Degrés Ouest, présente le process innovant de décorticage à haute pression et à froid des crustacés et coquillages. — Photo : Ségolène Mahias

Le royaume des homards. C’est un peu l’impression qui se dégage en rentrant dans les ateliers de Cinq Degrés Ouest (5DO) où le crustacé est le produit phare. Créée à l’origine à Riec-sur-Bélon (Finistère) par Alexis Taugé, l’entreprise a investi dans une nouvelle usine à Lorient pour suivre sa croissance. Réalisant déjà 9,8 M€ de chiffre d’affaires, le spécialiste du décorticage à froid a dû voir beaucoup plus grand. 3,8 M€ ont été investis pour que ce projet voie le jour.

Des approvisionnements locaux

Cap donc sur le port de pêche de Lorient, « pour son accès immédiat à la ressource ». De l’eau de mer est pompée directement, permettant ainsi de conserver au mieux les homards et autres crustacés. « C’est une des raisons de notre présence à Keroman, tout comme la force des plates-formes logistiques présentes sur place. Au final, ce sont des gains économiques dans un environnement dynamique », analyse Alexis Taugé.

Les approvisionnements en crustacés et coquillages de Cinq Degrés Ouest sont essentiellement locaux. Quelque 200 tonnes de homards bleus et autant de homards canadiens sont travaillées par les 46 salariés de l’entreprise. Les clients sont divers, tout comme les tables sur lesquelles on retrouve ces produits prestigieux. Grâce à son process, 5DO permet de déguster crustacés et autres coquillages à l’autre bout du monde, tout en garantissant une fraîcheur et une texture intactes, grâce à la surgélation cryogénique.

Élargir son offre vers le poisson

55 % des ventes de 5DO sont réalisées en France auprès de distributeurs régionaux plutôt spécialisés dans les produits de la mer, mais aussi de réseaux nationaux tel que Pomona. L’export pèse déjà 45 %. « L'international est très important car le marché français est de plus en plus disputé, avec une forte bataille sur les prix. Nous vendons en Asie et nous venons de recruter une personne à Tokyo, au Japon, pour développer notre marque. » Sur ce volet export, 95 % des ventes renvoient à de la restauration hors foyer, plutôt des établissements gastronomiques ou des brasseries haut de gamme.

La nouvelle usine est un palier vers de nouveaux développements. Depuis ses débuts, Alexis Taugé peut compter sur le soutien et l’expérience de Christian Guyader, actionnaire minoritaire à titre personnel. « Nous allons consolider le cru avec du prêt à cuire. Le marché asiatique est notamment demandeur sur ce type de produit. Pour 2019, nous voulons proposer une offre concernant le poisson, là aussi vers le Japon. »

La présence de ligneurs, ces bateaux qui pêchent à la ligne des poissons de grande qualité, offre une réponse de proximité. En ce sens, un nouvel investissement d’un million d’euros est prévu sur l’exercice 2019-2020. En termes de résultats, cela se traduit par une forte progression des ventes. D’ici cinq ans, la PME devrait atteindre 15 à 16 millions d’euros de chiffre d’affaires et compter quelque 65 salariés. « L'objectif est clairement d’avoir doublé notre taille d’ici à huit ans et d’atteindre 20 millions d’euros de total des ventes », confie Alexis Taugé.

Alexis Taugé, dirigeant de Cinq Degrés Ouest, présente le process innovant de décorticage à haute pression et à froid des crustacés et coquillages. — Photo : Ségolène Mahias

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture