Industrie

Cinq degrés Ouest : Du Finistère à Lorient

Par Isabelle Jaffré, le 07 octobre 2016

Agroalimentaire Cinq Degrés Ouest abandonnera bientôt le Finistère pour le Morbihan. L'entreprise, qui commercialise des crustacés surgelés a besoin de place et construira en 2017 un bâtiment de 2.100 m² sur le port à Lorient.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Cinq degrés Ouest s'apprête à déménager un peu plus à l'Est. L'entreprise, qui propose des coquillages et des crustacés décortiqués surgelés grâce à un procédé innovant de cryogénie et de conditionnement sous vide, ne cesse de croître. À tel point qu'elle va investir 2,7 millions d'euros dans un nouveau bâtiment de 2.100 m², zone de Keroman, à Lorient.




Une croissance importante

C'est en 2010 qu'Alexis Taugé crée l'entreprise mais l'activité commence en 2012, une fois les essais de son procédé de cryogénie au point. Il s'installe dans les locaux des Huîtres Cadoret à Riec-sur-Belon, « la société de mon cousin », précise-t-il. En 2013, Cinq Degrés Ouest vise déjà deux millions d'euros de chiffre d'affaires avec 9 salariés. « Aujourd'hui, nous sommes 25 équivalents temps plein. On est 13 et on prend des CDD sur 7 mois pour le gros de l'activité, d'avril à décembre », explique le président. Le chiffre d'affaires, lui, a explosé : 7,3 millions d'euros. Le produit plaît mais encore faut-il pouvoir absorber cette croissance. Et les locaux de Cadoret sont devenus beaucoup trop petits. « On est cinq dans un bureau ! » Alexis Taugé décide donc de chercher de nouveaux locaux. « Ce n'est pas très simple car nous avons besoin de places pour les viviers et bien sûr, d'eau de mer à proximité. Malheureusement, on n'a pas trouvé dans le Finistère », raconte le dirigeant.




« Tout ce qu'il faut à Lorient » C'est donc vers Lorient que se tourne Alexis Taugé. Justement, la zone du port de Keroman est en pleine restructuration avec un budget de 250.000 euros par an pour la SEM Lorient-Keroman qui vise à réhabiliter les friches. Place, main-d'oeuvre, accès à la mer... Tout y est. « On va avoir un outil plus adapté. Aujourd'hui, pour le stockage, on utilise un entrepôt STEF, mais il n'est pas à côté. On perd du temps ». Initialement prévu pour 2017, le déménagement se fera plutôt début 2018. « On ne peut pas bouger pendant notre période d'activité, d'avril à décembre. On ne peut le faire qu'en début d'année, donc en 2018. De plus, il reste quelques aspects financiers du projet à boucler. »


Après les crustacés, bientôt du poisson

Le port de Keroman a un autre avantage : l'approvisionnement en poisson. « C'est un axe de développement pour nous, confie Alexis Taugé. Les essais sont déjà faits. On n'avait juste pas la place pour lancer cette nouvelle activité. » En attendant de pouvoir se lancer, Cinq Degrés Ouest va poursuivre son activité, déjà riche. Son coeur de métier, le homard décortiqué reste largement majoritaire : 80 à 90 % du chiffre d'affaires. « Mais on fait aussi des coques, des moules, des huîtres... », détaille Alexis Taugé. À 99 %, les clients sont la restauration hors domicile. « On va aussi se mettre à la GMS en Belgique. On a une équipe pour le retail. Sur ce marché, il faut trouver les distributeurs. »


Un marché asiatique en croissance
Surtout, l'entreprise s'est lancée à l'export dès 2013. Avec un certain succès. « C'est 40 % de notre chiffre. Le homard vivant voyage mal, la pêche est limitée dans le temps. Avec notre produit surgelé, il est possible d'avoir le même prix toute l'année. » Cinq Degrés Ouest vend en Espagne, Italie, Angleterre, Chine, et même au Japon grâce à un partenariat avec Euralis. « On peut vraiment progresser en Asie car il y a un boom sur ce genre de produits de luxe. » Avec tous ces projets, Alexis Taugé pense aussi à structurer l'entreprise, notamment au niveau commercial, avec des embauches. Au niveau du capital de l'entreprise, pas de changement en vue. « Il y a mon cousin, Christian Guyader et son groupe. Pour l'instant, on est assez rentable pour financer nos investissements. S'il fallait faire une levée de fonds, on s'arrangerait d'abord entre associés, je pense. »

Cinq degrés Ouest



(Riec-sur-Belon) Président : Alexis Taugé 25 salariés ETP 7,3 millions d'euros de chiffre d'affaires 02 98 06 52 35 www.5do.fr

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition