Morbihan

Maritime

Changement de gouvernance pour VPLP Design

Par Xavier Eveillé, le 11 mars 2021

Du duo au quatuor. Vincent Lauriot-Prévost et Marc Van Peteghem, fondateurs de VPLP Design, préparent la transmission du cabinet d’architecture navale, triple tenant du titre du Vendée Globe. Quatre collaborateurs intègrent le comité exécutif.

Au sein du vaisseau-amiral de VPLP Design, à Vannes.
Au sein du vaisseau-amiral de VPLP Design, à Vannes. — Photo : Xavier Eveillé

La décision intervient après le nouveau sacre du cabinet d’architecture naval avec sa troisième victoire d’affilée au Vendée Globe : les fondateurs de VPLP Design, Vincent Lauriot-Prévost et Marc Van Peteghem, annoncent la transmission de leur entreprise, fondée en 1983, à quatre collaborateurs sous la présidence de Simon Watin. C’est une page qui se tourne dans le paysage maritime morbihannais et breton.

Simon Watin était jusqu’à présent chef de projet au sein de l’agence dans laquelle il a débuté en 2008 et où il est revenu en janvier 2020 après un passage de six ans chez Artemis Racing. Il va en l’occurrence présider le comité exécutif aux côtés de Mathias Maurios, architecte naval chez VPLP design depuis 2000, Quentin Lucet, architecte naval depuis 2006, et Xavier Guisnel, ingénieur depuis 2013. "Marc et Vincent restent à nos côtés et continueront à nous faire profiter de leurs précieux conseils", précise Simon Watin.

Les plus grands catamarans du monde

Outre le pôle course au large, avec des signatures de référence pour Eric Tabarly, Florence Arthaud, Olivier de Kersauson, Yvan Bourgnon, Franck Cammas, Armel Le Cléac'h, François Gabart, VPLP Design est aussi l’architecte exclusif depuis 34 ans de la gamme de catamarans de croisière Lagoon/Excess (groupe Beneteau). Le cabinet est également l’agence du chantier normand Grand Large Yachting pour lequel il a conçu les nouveaux modèles des gammes Outremer et Gunboat. Autre réalisation notable, le cabinet vannetais, également implanté à Nantes et Paris, a signé les deux plus grands catamarans à voile au monde.

VPLP Design s’est également attaqué au marché des bateaux de luxe et à celui des bateaux de services. Cette nouvelle activité découle de développements menés depuis 2010 : " Les navires de services et commerciaux permettent de lisser l’activité car nous n’engageons pas de nouveau projet durant l’année qui précède le Vendée Globe ", expliquait ainsi Vincent Lauriot-Prévost il y a un peu plus d’un an et demi. Si le groupe est resté discret sur son chiffre d’affaires en 2019-2020, il s’élevait en 2018 à 4 millions d’euros (CA consolidé du groupe).

Se donner de nouvelles ailes

"VPLP design est notre plus beau bateau. Nous transmettons à son équipage un savoir-faire, une histoire, mais aussi des valeurs d’écoute, de créativité, de rigueur et de bienveillance. Nous resterons au côté des nouveaux dirigeants pour assurer la continuité et une transmission en douceur", témoignent d’une même voix Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot Prévost.

Ces dernières années, Marc Van Peteghem s’est beaucoup investi dans le projet "Oceanwings", l’un de ses chevaux de bataille. Il porte en effet sous la marque Oceanwings le développement d’une nouvelle société dédiée à cette activité, baptisée Ayro et immatriculée à Paris. Celle-ci vient de vendre des ailes de 363 m² destinées à transporter les éléments de la fusée Ariane 6 via l’armateur français Jifmar Guyane, dans le cadre du programme "Canopée". VPLP Design avait travaillé en amont sur ce projet, avant qu’il ne soit cédé à Marc van Peteghem et sa nouvelle société Ayro.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition