Morbihan

e-commerce

Cap sur l'Allemagne pour Françoise Saget

Par Ségolène Mahias, le 17 janvier 2017

Françoise Saget part à la conquête du marché allemand. Ses ambitions sont d'en faire un nouveau levier de croissance à l'heure où elle aura été la seule entreprise bretonne récompensée pour la prévention des TMS.

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Franziska Sager : c’est sous ce nom que l’entreprise Françoise Saget, spécialisée dans la vente de linge de maison, affirme ses premiers pas sur le marché allemand. « Après la France, la Belgique et la Suisse, nous nous lançons sur le marché allemand. Pour cela, nous avons choisi un nom qui a une consonance germanique », révèle en avant-première Jean-Luc Hercelin, directeur du site des Fougerêts. C’est à deux pas de La Gacilly que la société de vente de linge de maison à distance peaufine son nouvel essor à l’export. Née dans le giron du groupe Rocher en 1982 puis revendue en 2006 à Marie-France Kerhuel, l’une de ses anciennes cadres, au travers du fonds MK Direct qu’elle préside et qui compte dans son giron la marque Linvoges. Plus récemment c’est le fonds Eurazéo PME qui a pris le contrôle de MK Direct.

Doubler le potentiel d'ici 10 ans

Réalisant 100 millions d'euros de chiffre d’affaires, l’entreprise bretonne chasse désormais hors terres francophones. « Pour le marché allemand, nous avons choisi d’avoir une approche la plus proche possible du consommateur d’où notamment ce nom de Franziska Sager qui a une consonance germanique.» Pour l’entreprise, l’Outre-Rhin représente une réelle opportunité de croissance. « Si nous réussissons, nous doublerons notre potentiel actuel d’ici une dizaine d’années. »

Le papier ne prend pas une ride

Disposant déjà d’un site web dédié, l’entreprise de vente de linge de maison envisage de décliner les recettes qui font son succès en France à savoir une communication forte dans la presse. sur ses 100 M€ de chiffre d’affaires, la PME a réalisé en 2016 : 63 % de ses ventes via sa communication papier , 19 % par téléphone et 18 % par le web. Pour aborder le marché allemand, elle coopère aussi en sous traitance avec un centre d’appel situé dans l’Est de la France. Employant 180 CDI sur le site morbihannais, « un chiffre qui atteint 235 ETP en période de pointe », confie Jean-Luc Hercelin, Françoise Saget s’appuie aussi sur une quarantaine de salariés présents à Paris « qui conçoivent nos nouveaux produits et collections. »

En 2016, l’entreprise a expédié plus de 2 millions de commandes depuis les Fougerêts, où outre sa logistique, elle compte un centre d’appel, l’administration des ventes et un magasin de vente directe. « Pour l’expédition de nos produits par camion, des regroupements sont faits avec le groupe Rocher. »
Société de services, Françoise Saget compte des partenaires qui fabriquent ses produits. Ceux-ci sont établis au Portugal, en Turquie, au Pakistan ou bien encore en Chine. Outre le linge de maison, elle développe également des gammes de lingerie et de vêtements pour enfants.

Autre actualité pour l'entreprise : elle est lauréate nationale sur le volet de la prévention des troubles musculosquelettiques. Engagée depuis 2004 sur ce dossier. Elle a rejoint début 2015, le programme TMS Pros avec le soutien de la Carsat. Le CHSCT de l'entreprise a collaboré à cette initiative. Différentes situations de travail ont été ciblées. Après le service d'impression pliage, le processus de travail a été réorganisé pour l'activité de tri-palettes avec des rotations, l'installation de tapis anti-fatique ou bien encore l'achat de palettes plastiques moins lourdes que le bois. Le service de saisie des commandes et du courrier a vu l'installation de nouveaux sièges et claviers. « Notre prochaine action concernera le service clients. D'autres volets seront abordés à l'avenir notamment sur les activités de stockage. Ce sont des sujets inépuisables. C'est une satisfaction de voir que les opérateurs mesurent ces avancées et que cela renforce le dialogue social », note Christiane Le Gal, directrice adjointe de la société et l'une des pilotes de ce dossier.

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture