Vannes

Numérique

Buldi veut épauler les futurs propriétaires de Bretagne et au-delà

Par Ségolène Mahias, le 28 avril 2020

Malgré la crise sanitaire mondiale, Buldi poursuit son développement et ouvre ses services aux départements des Côtes-d’Armor et du Finistère. Le configurateur en ligne de maisons individuelles, né dans le Morbihan, couvre désormais toute la Bretagne ainsi que la Loire-Atlantique et la Vendée. La plateforme a recensé 500 projets l’an passé.

Les associés de Buldi : Elise Albert, Nicolas Mahé et Matthieu Merceron.
Les associés de Buldi : Elise Albert, Nicolas Mahé et Matthieu Merceron. — Photo : @ Buldi

Buldi et son configurateur de maisons individuelles gagnent du terrain, malgré le contexte de crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. La start-up vannetaise finalise son maillage breton en ouvrant son service aux départements du Finistère et des Côtes-d’Armor. L’entreprise est aussi présente en Loire-Atlantique et en Vendée. « Nous avions signé des premiers partenariats dans les Côtes-d’Armor le 29 février avec de nouveaux professionnels et certains de nos partenaires actuels, qui interviennent déjà sur cette zone. Au regard du contexte, nous n’étions pas certains de maintenir l’ouverture prévue fin avril mais les professionnels ont répondu présents et le flux de projets des particuliers continue de progresser fortement ! », confie Matthieu Merceron, cofondateur de Buldi avec Nicolas Mahé et Elise Albert. Buldi permet aux particuliers de créer en ligne leur projet de maison et de recevoir gratuitement sous 15 jours des propositions de professionnels du bâtiment sélectionnés par la plateforme numérique.

500 projets

À l’avenir, le trio de fondateurs entend poursuivre son essor géographique. Pour cela, elle va notamment renforcer son équipe commerciale en région. Deux ou trois business développeurs seront recrutés d’ici la fin de l’année ainsi que des customers success, ces conseillers commerciaux chargés de la fidélisation et de l’accompagnement des clients. Si Buldi ne souhaite pas communiquer le nombre de professionnels qui composent son réseau, la start-up confie que « sur 2019, première année de déploiement du service, nos professionnels ont reçu et répondu à plus de 500 projets sur la plateforme. »

Un levier pour les professionnels de la construction

C’est également auprès des constructeurs, maîtres d’œuvre et architectes que la jeune entreprise souhaite apporter une valeur ajoutée via l’intégration du digital dans la stratégie d’entreprise de ces professionnels du bâtiment. « C’est un moyen d’élargir son horizon commercial en acquérant des contacts ciblés et qualifiés, » ajoute Nicolas Mahé. Avec des marchés de la construction actuellement à l’arrêt, Buldi se met en capacité d’apporter de nouveaux débouchés aux acteurs du secteur.

Les associés de Buldi : Elise Albert, Nicolas Mahé et Matthieu Merceron.
Les associés de Buldi : Elise Albert, Nicolas Mahé et Matthieu Merceron. — Photo : @ Buldi

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail