Breizh SBA : Un groupe d'influence pour l'achat public

Par Philippe Créhange, le 03 février 2012

Création Une quinzaine de membres ont constitué un nouveau réseau visant à simplifier le code des marchés publics et rapprocher collectivités et entreprises.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Pour Pascale Mouginot et Céline Faivre, le constat est sans appel. «Il y a un réel manque d'espaces de rencontres autour de la commande publique.» Les deux femmes savent de quoi elles parlent. La première est consultante-formatrice dans le domaine des marchés publics et ancienne responsable du service Conseil à la commande publique de la Région Bretagne. La seconde est directrice d'e-megalis Bretagne, la plate-forme bretonne d'administration électronique. Fortes de leur expérience, elles ont décidé de créer l'association Breizh SBA. Trois lettres pour small business act, du nom de cette vieille loi américaine favorisant le développement économique des petites entreprises. Objectif de ce nouveau réseau: faciliter l'acte d'achat entre une collectivité et une entreprise.




Méconnaissances mutuelles

«Les acheteurs publics connaissent mal la réalité de l'entreprise. Et les entreprises ne connaissent pas les règles et les clauses obligatoires pour l'acheteur», explique Pascale Mouginot. Sans parler du code des marchés publics «souvent vécu comme une contrainte». «Alors qu'il laisse plus de libertés qu'on peut l'imaginer», renchérit Céline Faivre. Et de regretter que «les praticiens appliquent les articles à la lettre sans mettre en oeuvre une véritable politique d'achat.» Une situation qui devient risible: «l'objectif n'est plus d'acheter mais de respecter le code!». Conséquence parmi d'autres, plus on s'approche de la pointe bretonne, plus les démarches sont infructueuses. «Parce que sur certains territoires, ça n'intéresse pas les entreprises d'y aller. Certaines nous disent qu'elles ne veulent pas s'embêter. Que c'est beaucoup de "paperasse" pour rien.» Ouvert aux personnes physiques, Breizh SBA aimerait contribuer à la simplification de ce cadre réglementaire. «Cela pourrait modifier la manière dont est conçu l'achat dans les collectivités», indique Céline Faivre. «Et pour les entreprises, c'est un accès plus rapide à du chiffre d'affaires, donc un levier économique», ajoute Pascale Mouginot.




Manifeste breton

À travers des groupes de travail, et un premier séminaire le 2avril, les quinze premiers membres de Breizh SBA espèrent à terme rédiger un manifeste des acteurs bretons de la commande publique, qui mettrait en exergue leurs retours d'expérience. De quoi peser ensuite auprès de Bercy. «Et de voir quel écho on aura auprès des élus locaux qui parfois appréhendent la commande publique de façon restreinte», précise Céline Faivre.

Breizh SBA



(Bruz) Co-présidentes: Pascale Mouginot et Céline Faivre Cotisation: 40 euros breizh.smallbusinessact @gmail.com

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture