Morbihan

Industrie

Avel Robotics double ses capacités dans les pièces en carbone haute performance

Par Xavier Eveillé, le 20 novembre 2020

Créée en 2017 par Luc Talbourdet, la PME lorientaise Avel Robotics investit dans un deuxième robot de placement de fibres pour environ un million d’euros. La société conçoit et fabrique des pièces carbone haute performance. Elle compte doubler sa capacité de production d’ici fin 2021.

Luc Talbourdet, fondateur et dirigeant de Avel Robotics, à Lorient.
Luc Talbourdet, fondateur et dirigeant de Avel Robotics, à Lorient. — Photo : Avel Robotics

Ravi, Luc Talbourdet, le fondateur et dirigeant d’Avel Robotics (15 salariés, 2 millions d’euros de chiffre d’affaires), va pouvoir passer à la vitesse supérieure. Spécialisé dans la conception de pièces en série en matériaux composites, Avel Robotics a fait l’acquisition d’un deuxième robot de Coriolis Composites, un investissement d’environ un million d’euros.

« Il s’inscrit dans notre schéma de développement pour réaliser des foils, les appendices dernière génération des bateaux de course, mais aussi pour le naval, l’aéronautique. Lorsque l’aéronautique va redémarrer, et le secteur va redémarrer, il y aura de la demande. Nous serons prêts à produire », décrit celui qui est également à l’origine de la société Absolute Dreamer. Tous secteurs d’activité confondus, Avel Robotics a pour objectif de doubler sa capacité de production d’ici fin 2021. « Il nous sera aussi possible de créer des pièces tubulaires ou coniques. »

Deux lieux de production simultanés

Avec cet investissement, l’entreprise de Lorient pourra exploiter simultanément deux lieux pour draper. « Nous pourrons utiliser un robot en prototypage, l’autre en série. Le nouveau robot dispose d’un axe positionneur qui permet de bouger la pièce et permet donc de mieux répondre à des études de pièces, aux prototypes. Mais d’une manière générale, les deux robots seront interchangeables, suivant ce que l’on a vendu. »

La nouvelle acquisition a déjà été bien prise en main dans les ateliers de Coriolis Composites. Un bâtiment de 200 m², que l’entreprise loue, est en cours d’installation pour le recevoir courant janvier 2021, à quelques minutes du site principal d’Avel Robotics à Lorient La Base, rue Honoré d’Estienne d’Orves, qui lui est sur 800 m².

Porté par l'essor des foils

L’équipe est déjà constituée : 15 salariés, dont deux recrutements récents. « Nous avons connu une forte activité en 2020. L’entreprise a été créée en 2017 seulement. Nous en sommes encore aux balbutiements mais nous comptons déjà réaliser 2 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année », anticipe Luc Talbourdet.

L’export représente aujourd'hui 15 à 20 % de l’activité. « Nous n’y sommes pas présents de manière très proactive. Nous avons la chance de compter de bons polyglottes, ça aide pour l’anglais technique. Nos marchés à l’étranger sont en l’occurrence américains. » En France, l’activité est orientée vers la course au large (foils pour Apivia, L’Occitane) mais aussi le transport maritime conventionnel (Chantiers de l’Atlantique) et la défense (Naval Group). « Dans la course au large, l’essor des foils nécessite de plus en plus de technicité, de quantité de fibres composites à draper, aussi. »

Luc Talbourdet suit toujours de près les développements de la société Absolute Dreamer (sailing, bureau d’études, conception de prototypes Imoca 60) qu’il a fondée en 1998 à Lorient, mais comme associé minoritaire. Absolute Dreamer est gérée depuis 2009 par le navigateur Jean-Pierre Dick.

La gouvernance d’Avel Robotics est quant à elle constituée d’un duo : Luc Talbourdet en association avec Adrien Marchandise, complété par un pool d’actionnaires.

Luc Talbourdet, fondateur et dirigeant de Avel Robotics, à Lorient.
Luc Talbourdet, fondateur et dirigeant de Avel Robotics, à Lorient. — Photo : Avel Robotics

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail