Lorient

Technologies

Avec le design, Inneolab met un pied dans l’espace

Par Bertrand Tardiveau, le 05 décembre 2022

Société créée en 2017 par le designer morbihannais David Moreeuw, Inneolab se distingue par une approche intégrée, en co-conception de l’ergonomie et de l’innovation produit. L’une de ses réalisations est en passe de rejoindre la station spatiale internationale.

David Moreeuw, dirigeant d’Inneolab, replace le design au cœur du process de recherche et développement.
David Moreeuw, dirigeant d’Inneolab, replace le design au cœur du process de recherche et développement. — Photo : Bertrand Tardiveau

C'est un projet pour le moins atypique auquel travaille Inneolab, jeune entreprise basée à Ploemeur. Pour le compte du Centre national des études spatiales (Cnes), le "food processor" a été élaboré en prévision des voyages de longue durée dans l'espace. "Plutôt que d'emporter des plats préparés, solution qui a une forte incidence sur la masse au décollage des lanceurs, le principe consiste à pouvoir préparer des plats en apesanteur", signale David Moreeuw, fondateur de l'entreprise. Afin de valider la faisabilité du concept, le démonstrateur prévoit de valider dans un premier temps des fonctions simples comme le mélange et le foisonnement des aliments.

"Pour aboutir et qualifier le modèle de vol, il a fallu privilégier les systèmes, matériaux et procédés de fabrication pouvant atteindre les standards du spatial," reprend David Moreeuw. Des premiers tests ont été effectués cet été sur des vols paraboliques zéro gravité, pour faire par exemple de la mousse au chocolat.

Faciliter les interactions avec l'humain

 "La collaboration avec le groupe Jean Hénaff, fournisseur des astronautes en bonus food, m'a ouvert la porte à ces expérimentations qui devraient être prolongées à bord de la station spatiale internationale, " se félicite le dirigeant d'Inneolab, qui avec un chiffre d'affaires d'environ 200 000 euros, songe désormais à un premier recrutement.

Formé à l'Ensam, David Moreeuw, 45 ans, cultive la passion du bel objet poussé à sa perfection. "J'ai longtemps été sollicité comme designer indépendant pour habiller, voire embellir des produits. L'idée de lancer une agence de conception et d'innovation répondait à mon ambition d'aller au-delà du dessin pour mieux appréhender les besoins de l'utilisateur, satisfaire ses attentes, tout en répondant aux nécessités de manufacturabilité, souligne l'entrepreneur, implanté à l'espace Tecknica, au sein du parc de Soye à Ploemeur. Dans la conception générale comme dans l'ergonomie d'un produit et la réalisation de prototypes fonctionnels, j'interviens à tous les stades d'un projet afin de faciliter les interactions avec l'humain."

Dispositifs médicaux

Parmi les réalisations d'Inneolab, on note par exemple le Nozebump, protection en silicone appliquée sur la pointe des planches de surf afin de limiter leur dangerosité en cas de collision. Autre développement significatif, l'amélioration d'un dispositif médical de prévention des sténoses trachéales, baptisé Nosten. David Moreeuw a également participé à des programmes au long cours.

Constitué en collaboration avec MVG, le scanner Wavelia vise à améliorer le diagnostic et le suivi du cancer du sein. "Dès l'étude de faisabilité, il a fallu penser l'usage de cet instrument en imaginant la meilleure prise en charge des patientes", fait valoir le chercheur. Avant cela, Inneolab a participé pour Wandercraft à la mise au point d'Atalante, premier exosquelette auto-stabilisé destiné à permettre aux personnes paraplégiques de remarcher.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition