Lorient

Emploi

Audelor passe les recrutements sur le territoire Lorient-Quimperlé à la loupe

Par Ségolène Mahias, le 29 mars 2021

Le pays de Lorient - Quimperlé s’est saisi du sujet lié aux difficultés de recrutement. Audélor, l’agence de développement économique locale, a dressé une photographie de la situation. Des pistes d’actions sont avancées.

Les métiers de l’industrie demeurent en tension sur le territoire de Lorient - Quimperlé.
Les métiers de l’industrie demeurent en tension sur le territoire de Lorient - Quimperlé. — Photo : Ségolène Mahias

Analyser les difficultés de recrutement sur le pays de Lorient - Quimperlé. Telle était l’ambition de la dernière étude menée par Audelor, l’agence de développement économique et d’urbanisme de Lorient Agglomération. "L’originalité de cette analyse réside dans le fait que nous avons voulu prendre en compte, à la fois, les besoins et les attentes des entreprises mais aussi des demandeurs d’emploi ainsi que l’offre de formation existante et les compétences émergentes", indiquent Gilles Poupard et Caroline Le Neures. Réalisé sur 18 mois, ce travail a été mené avec 25 partenaires de l’emploi et de la formation, 22 entreprises rencontrées dans le cadre d’entretiens individuels, 600 chercheurs d’emploi sondés…

Recruter demeure difficile

" Actuellement, les difficultés de recrutement perdurent malgré le contexte actuel ", attestent les coordinateurs de l’étude. Une vingtaine de métiers demeurent en tension. Sans surprise, ils renvoient aux secteurs de l’agroalimentaire, de l’industrie et de la mécanique, des métiers de la mer, du commerce, de l’informatique, de la restauration, du bâtiment, des services à la personne et du transport. Autre donne : "sur ces métiers où le niveau de qualification est plus facile, il peut exister une volatilité de main-d’œuvre. Dans le même temps, sur des métiers qualifiés, le territoire entre en concurrence avec le national voire l’international sur certains profils recherchés." Face aux besoins des entreprises, les demandeurs d’emploi deviennent aussi plus sélectifs. Outre le salaire, l’entreprise doit séduire par ses projets, ses valeurs, etc.

Visibilité et mobilité

Face à ces difficultés récurrentes de recrutement, des pistes d’actions sont lancées. " Il faut rendre les offres d’emploi plus visibles en créant un outil territorial numérique sur le pays de Lorient - Quimperlé ". Des projets d’animations collectives par filières et en lien avec les organisations professionnelles sont à l’étude. La communication sur les métiers et les entreprises devra aussi évoluer pour attirer et "dépasser certains préjugés". Enfin, le sujet de la mobilité est essentiel : aussi bien pour l’accessibilité des entreprises que pour le coût des transports.

Les métiers de l’industrie demeurent en tension sur le territoire de Lorient - Quimperlé.
Les métiers de l’industrie demeurent en tension sur le territoire de Lorient - Quimperlé. — Photo : Ségolène Mahias

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail