Lorient

Services

Archi-Factory s'impose dans les projets logistiques XXL

Par Ségolène Mahias, le 06 février 2019

Le cabinet d'architectes morbihannais Archi-Factory, spécialisé dans la conception de bâtiments d'entreprises, a le vent en poupe chez les mastodontes de la logistique, de l'e-commerce et de la messagerie en France, avec des projets aux dizaines de milliers de mètres carrés. Le dernier en date est pharaonique.

Jean-Pierre Madelaine, dirigeant d'Archi-Factory et Cédric Breton, directeur des opérations.
Jean-Pierre Madelaine, dirigeant d'Archi-Factory, et Cédric Breton, directeur des opérations qui rejoint la holding Factory Tank, nouvellement créée. — Photo : Ségolène Mahias

Basé à Larmor-Plage (Morbihan), Archi-Factory a su s’imposer dans le trio de tête des spécialistes de la conception de bâtiments logistiques. Amazon, Cdiscount, Ikea, Geodis, Leroy Merlin... autant de grands noms et des dizaines de milliers de mètres carrés signés par le cabinet d’architectes breton. Deux ans après l’ouverture des bureaux parisiens de la société, Jean-Pierre Madelaine, le fondateur, s’amuse des clins d’oeil de l’histoire : «  Archi-Factory a vu le jour à Orsay, en Essonne, en 1999. Puis, nous avons ouvert une agence à Brest pour travailler avec Armor-Lux. Depuis, nous sommes basés à Larmor-Plage. Nous avons rouvert à Paris et nous retravaillons sur l’extension d’Armor-Lux à Quimper. »

Une innovation : les entrepôts à étages

Avec un chiffre d'affaires qui va atteindre 1,7 M€ pour cet exercice contre 1,5 M€ pour le précédent, Archi-Factory poursuit sa progression. « Nous avons atteint en novembre 2018 les objectifs fixés pour l'année », détaille Jean-Pierre Madelaine.

Pourtant, il n’oublie pas les accidents de parcours, comme en 2014 où l'entreprise a connu un redressement judiciaire, plusieurs dossiers d’implantation de Carrefour ayant subi des contretemps liés à des recours environnementaux. « Ce qui signifie un trou dans la trésorerie, un effectif réduit et une procédure. Mais nous sommes sortis du redressement un an plus tard », rappelle-t-il. Un œil désormais rivé sur la trésorerie, Archi-Factory a su innover en inventant les entrepôts à étages. A Brétigny-sur-Orge (Essonne), c’est Amazon qui déploie sa plate-forme sur trois niveaux de 150 800 m².

Un projet pharaonique près de Roissy

Le cabinet est sur le pont pour de nouveaux projets XXL. Les travaux ont démarré à Andrézieux-Bouthéon (Loire) où Goodman, le géant australien des entrepôts logistiques, lui a confié la conception de 62 000 m² qu'occupera Cdiscount. Archi-Factory a également été choisi par Panhard Développement, pour deux nouveaux bâtiments logistiques totalisant 75 000 m² en Saône-et-Loire.

Jean-Pierre Madelaine et son directeur des opérations Cédric Breton gardent la tête froide. Aucune obsession des chiffres, ils prennent même leur calculatrice pour préciser le nombre de mètres carrés en perspective. Sourires partagés : « 460 000 m² sont en cours d’études pour le premier semestre 2019, soit quelque 175 M€ d'investissements. » Le projet phare sera celui du Mesnil, près de Roissy (Seine-et-Marne), toujours pour Goodman : « Ce sera l'un des parcs logistiques majeurs en France, voire en Europe, pour les dix prochaines années », dévoile Cédric Breton. Avec trois bâtiments gigantesques, l'ensemble fera 190 000 m².

Holding et nouvelles compétences

2019 sera placée sous le signe du développement. Archi-Factory s’est dotée d'une holding, Factory Tank, qui abritera le cabinet mais aussi Pix-Factory, créée fin 2018, qui réalise des films et images de synthèse en 3D pour des scientifiques, industriels et architectes. « Factory Tank nous ouvre sur l'extérieur avec d'autres développements qui pourraient se faire dans l’architecture d'intérieur, l'aménagement paysager », dévoile Cédric Breton.

Jean-Pierre Madelaine, dirigeant d'Archi-Factory et Cédric Breton, directeur des opérations.
Jean-Pierre Madelaine, dirigeant d'Archi-Factory, et Cédric Breton, directeur des opérations qui rejoint la holding Factory Tank, nouvellement créée. — Photo : Ségolène Mahias