Morbihan

Financement

Témoignage ‌Anne-Louise Rodes (Efficience) : « Le crowdlending est davantage un outil marketing que de financement »

Par Xavier Eveillé, le 24 avril 2019

Expert-comptable associée au sein du cabinet Efficience, à Vannes, Anne-Louise Rodes livre son analyse sur l'essor et l'intérêt du prêt participatif, ou crowdlending.

Anne-Louise Rodes, expert-comptable associée (groupe Efficience).
Anne-Louise Rodes, expert-comptable associée (groupe Efficience). — Photo : Ségolène Mahias

« Le crowdlending n’a pas vocation à remplacer les financements classiques. Les banques n’en feront pas une condition, mais c’est un vrai plus dans un business plan. Une campagne est un vrai tremplin pour les créateurs et les repreneurs. Ces derniers sont souvent surpris par l’engagement que demande ce genre de collecte de fonds. Cela oblige à détailler son offre, à formuler en quoi son activité est différente et va attirer des clients. C’est déjà une manière d’élargir son réseau, d’aller au-delà de son premier cercle de connaissances.

Quelqu’un qui maîtrise son pitch et réussit sa campagne de crowdlending peut se dire qu’il est au clair avec son positionnement. Une campagne doit donc être intégrée dès le départ dans un planning. C’est un travail qui demande beaucoup de temps de préparation.

Bien choisir sa plate-forme de crowdlending

Je conseille aussi aux entreprises de prévoir, tout en le maîtrisant bien, un budget promotionnel avec des échantillons gratuits, par exemple. Les PME voire les ETI s’y mettent de plus en plus parce qu’elles ont perçu que c’était, certes, un complément de financement, mais surtout un très bon moyen de communication. C’est pour eux davantage un outil marketing que de financement.

Le choix de la plateforme est bien sûr déterminant. Il faut bien analyser les critères positionnement, référencement, leurs outils de communication, leurs frais... et les délais de campagne. C’est d’ailleurs une question qui est souvent posée par mes clients. Je n’ai pas encore testé les plateformes spécialisées, mais pourquoi pas. Il faut simplement regarder les critères d’encore plus près. »

Anne-Louise Rodes, expert-comptable associée (groupe Efficience).
Anne-Louise Rodes, expert-comptable associée (groupe Efficience). — Photo : Ségolène Mahias

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail