Lorient

Industrie

727 Sailbags : 2,1 millions d'euros levés pour tirer de nouveaux bords

Par Ségolène Mahias, le 03 juillet 2015

Voiles recyclées Objectif atteint pour la marque lorientaise 727 Sailbags. Elle a levé 2,1 M€. Erwann Goullin, co-fondateur de la PME, dévoile la feuille de route.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

V
ous venez de lever 2 M€. Avez-vous tenu le timing que vous vous étiez fixé et qui sont vos nouveaux investisseurs ?
Une levée de fonds c'est long. Je m'étais concentré sur ce dossier six mois l'an passé. En septembre, il fallait se rendre à l'évidence : ce n'était pas mon métier premier et il convient d'être accompagné. Avec Anna Beyou et Jean-Baptiste Roger, les cofondateurs, nous avons décidé de confier cette mission à un leveur de fonds. Nous avons revu la strate de nos interlocuteurs, sommes allés hors région pour discuter notamment avec des fonds parisiens qui gèrent des montants importants de collecte. Notre choix s'est porté sur Audacia, une société de gestion parisienne, auprès de laquelle nous avons levé 1,5 M€. Audacia collecte quelque 82 M€ chaque année. Nous avons jugé les conditions bonnes et nous savons que cette opération est capée à 5 ou 7 ans. Et nous restons majoritaires au capital. Nos autres investisseurs sont trois chefs d'entreprise, dans l'esprit des business angels. On retrouve par exemple le patron d'une maison de champagne. Ils nous ressemblent avec un positionnement haut de gamme et des questionnements assez similaires. Ils apportent 600.000 €.
Cette levée de fonds va donner naissance à quels projets ?

En cinq ans, nous avons mis en place un concept et une marque. Notre process de collecte est bien rodé avec quelque 55.000 m² de tonnes collectées et 15.000 qui sont recyclées chaque année. La production est organisée. Il nous faut donc désormais faire décoller les ventes. Cela passe par l'ouverture de boutiques en France. Nous en sommes à six avec La Baule et Biarritz qui viennent d'ouvrir. L'objectif est de compter dix à vingt boutiques de plus dans les cinq ans à venir. Nous voulons également passer de 70 à 120 revendeurs et être plus présents à l'export où nous réalisons 15 % de nos 1,7 M€ de CA.
Au départ, vous fabriquiez des sacs, des transats et désormais du prêt à porter, vous continuerez sur ces différents produits ? Oui même si l'enjeu est aussi de devenir une vraie marque de prêt à porter. Notre rêve est de devenir Le Lacoste de la voile. Nous devons avoir une logique de maisons de couture avec des collections. Cela passera aussi par le renfort des équipes en stylisme, mode...
L'ouverture du capital vous permet-elle de recruter ? C'était prévu dans notre projet pour 2019. Notre effectif de 25 personnes devrait atteindre 75 salariés et notre CA passer de 1,7 M€ à 10 M€.
Et votre projet de bâtiment à Lorient ? Nous ne voulions le faire que si la levée de fonds se faisait. Nous sommes aujourd'hui saturés. Le bâtiment c'est le prochain projet. Nous partirions plus sur un achat en crédit-bail. Le souhait est de le faire à Lorient. Nous allons aller rencontrer le maire pour cela. Sa décision pèsera sur les nouvelles perspectives de l'entreprise.

727 Sailbags
(Lorient) Dirigeants : Anna Beyou, Erwann Goullin et Jean-Baptiste Roger 25 collaborateurs 1,7 M€ de CA 02 97 37 12 13 www.727sailbags.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.