En bref

  • Bouches-du-Rhône

    Environnement

    Alteo épinglée par la préfecture après un accident de pollution de l’air

    12 avril 2018

    La préfecture des Bouches-du-Rhône a pris un arrêté pour demander à Alteo de mettre en œuvre « les moyens nécessaires pour supprimer les conséquences et les nuisances générées par les retombées de poussières sédimentables ». Le leader mondial des alumines de spécialité, qui stocke ses résidus industriels sur le site de Mange-Garri à Bouc-Bel-Air, est pointé du doigt après la pollution aux poussières de boues rouges détectée le week-end dernier dans la commune. La mairie avait d’ailleurs porté plainte.

  • Bouches-du-Rhône

    Numérique

    Gemalto fabriquera les passeports britanniques

    19 avril 2018

    C’est l’une des conséquences du Brexit. Les Britanniques vont devoir se doter d’un nouveau passeport, et ils seront conçus par Gemalto. Ce contrat à 300 millions d’euros débutera en octobre 2019 et durera 11 ans et demi. De quoi renforcer la présence outre-Manche de la société basée à Gémenos qui est en pleine phase de rachat par le groupe Thales et avait annoncé en décembre un plan de suppression de 288 emplois.

  • Alpes-Maritimes

    Spatial

    Cannes : Act In Space veut diversifier l'usage des technologies spatiales

    19 avril 2018

    La 3ème édition du hackathon Act In Space se tiendra à Cannes les 25 et 26 mai prochains. Etudiants, ingénieurs et entrepreneurs sont invités à imaginer des services et produits à partir de technologies et données spatiales. Organisé par le Centre national d'études spatial, l'ESA (European Space Agency) et l'ESA Business incubation centrer Sud, l'évènement se déroule simultanément dans 34 pays. Il est coordonné en local par la communauté d'agglomération Cannes Pays de Lérins et Telecom Valley.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Informatique

    Trois quarts des ETI disent avoir subi une cyberattaque en 2017

    18 avril 2018

    76 % des dirigeants d'ETI déclarent avoir subi au moins un incident "cyber" en 2017, selon une enquête Bessé & PwC. Une grande majorité des sondés estime que la menace cyber est une menace essentiellement externe (cybercriminalité) et sous-estime celle émanant de leurs concurrents ou de l'interne. Autres enseignements : 19 % des dirigeants interrogés déclarent ne pas avoir mis en place de stratégie de protection de l'information et un sur quatre seulement déclare sensibiliser les collaborateurs de leur entreprise en matière de cybersécurité.