Alpes-Maritimes

Numérique

Wildmoka veut devenir la référence mondiale des mass-médias

Par Charlotte Henry, le 02 février 2018

Créée en 2013 à Sophia-Antipolis, Wildmoka se livre à une véritable course contre la montre pour imposer sa plateforme de gestion et de monétisation de contenus vidéos comme référence internationale pour les mass-médias. La start-up annonce ainsi avoir levé 8 millions de dollars, soit 6,4 millions d'euros, auprès d'Alven et Apicap.

L'équipe de Wildmoka. — Photo : DR

« Cette levée de fonds intervient au bon moment et doit nous permettre de déployer notre solution partout dans le monde, tout en conservant notre avance technologique, explique Cristian Livadiotti, co-fondateur avec Thomas Menguy de Wildmoka (30 personnes; CA 2017 : 1 M€). Wildmoka, dont le capital est également minoritairement détenu par la société d'ingénierie Advans, vient de lever 8 millions de dollars (soit 6,4 millions d'euros) auprès d'Alven, fonds spécialisé dans le digital et les nouvelles technologies, et d'Apicap, qui avait participé au premier tour de table de 2 millions d'euros fin 2015. L'entreprise développe une solution cloud qui permet d'extraire, assembler et publier des clips en temps réel depuis n'importe quel flux vidéo et vers tout type de plateforme, tout en enrichissant son contenu. Il s'agit concrètement, par exemple, de sélectionner manuellement ou automatiquement des séquences vidéo, d'ajouter le nom d'un partenaire et un commentaire, puis de les publier sur les réseaux sociaux pour mettre en valeur les meilleurs moments d'un évènement et élargir l'audience. France Télévision, BeIn Sports, Canal Plus, Orange ou Altice comptent parmi les clients français de Wildmoka, qui a notamment signé à l'automne dernier avec NBC News et NBC Sports aux Etats-Unis.

Ancrer la R&D à Sophia-Antipolis

« Chaque pays représente un effort particulier, précise Cristian Livadiotti et nous prospectons actuellement sur le positionnement à prendre en Asie. » L'année dernière, l'entreprise a ouvert une filiale aux Etats-Unis, qui représente une bonne part des 40% de chiffre d'affaires réalisé à l'export, tandis que la France compte beaucoup dans les 60% réalisés en Europe. Wildmoka est également présent au Moyen-Orient et en Amérique Latine ainsi qu'en Australie. « Nous devons structurer nos forces commerciales pour croître vite mais aussi travailler sur la fidélisation de nos clients et recruter des développeurs pour offrir davantage de fonctionnalités toujours plus innovantes », indique l'entrepreneur, qui insiste sur la volonté de conserver et renforcer l'équipe de R&D basée à Sophia-Antipolis. Dans ce contexte, Wildmoka prévoit de doubler son chiffre d'affaires et ses effectifs d'ici la fin de l'année.

Un marché encore ouvert

Si le marché est aujourd'hui très ouvert, la rapidité avec laquelle il évolue rend les fondateurs de Wildmoka très vigilants. « L'un de nos concurrents historiques est Snappy TV. Il a été racheté en 2013 par Twitter qui a abandonné le développement, donc aujourd'hui nous avons repris certains salariés et essayons d'intégrer leur solution. En Angleterre, nous sommes concurrencés par Grabyo qui est un peu plus petit que nous et qui a investi en marketing ce que nous avons investi en technologie, nous sommes donc encore en avance, analyse Cristian Livadiotti. L'autre acteur important est l'Israélien WSC Sport, très axé sur les événements sportifs. « Il a levé 12 millions de dollars (9,6 millions d'euros, ndlr) l'année dernière auprès d'Intel Capital et de quelques groupes sportifs, mais ils sont moins présents sur la partie outils éditoriaux, et notre marché est plus large puisque nous visons à la fois le sport, les news et les divertissements », précise-t-il. Et c'est sans compter les grosses entreprises historiques comme l'Américain Avid (outils informatiques de production audiovisuelle) ou le Belge EVS Broadcast Equipment (fabrication de serveurs vidéos) à l'affût pour entrer sur le marché, et qui, sur peu chose, peuvent devenir partenaire ou concurrent de la jeune pousse sophipolitaine.

L'équipe de Wildmoka. — Photo : DR

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture