Aix-en-Provence

Energie

Sunpartner Technologies insuffle de l’intelligence aux vitrages

Par Didier Gazanhes, le 12 juillet 2018

En dix ans seulement, la PME d'Aix-en-Provence Sunpartner Technologies s’est fait une place au soleil dans le domaine des vitrages solaires intelligents. Les 73 millions d'euros levés auprès d’investisseurs publics et privés ont donné à l’entreprise la capacité de booster sa R&D, avec pas moins de 130 brevets déposés, et de construire une usine. Elle mise sur l’industrie du bâtiment et des objets connectés à court terme, mais aussi les domaines des transports et des smartphones.

Au sein d'un site de production de panneaux photovoltaïques de l'aixois Sunpartner Technologies.
La PME aixoise Sunpartner Technologies a déjà levé 73 M€ au total. — Photo : Sunpartner Technologies

Comment une PME parvient-elle à lever 73 millions d'euros ? La question étonne. Ludovic Deblois, président de Sunpartner Technologies sourit. Pour toute réponse, le jeune "quadra" à l’allure décontractée déroule d’un seul trait la longue liste des distinctions obtenues à l’international par son entreprise. Largement de quoi aiguiser l’intérêt des banquiers et des investisseurs (Paca Investissement, CPG Finance, Starquest, Sigma Gestion, SPDG et Lac International)...

De son côté, l’usine flambant neuve de vitrages intelligents à Rousset (Bouches-du-Rhône) monte en puissance avec 150 000 m2 fabriqués par an. « Nous avions une ligne pilote hébergée au sein de la société STMicroelectronics et, depuis deux ans, nous avons notre propre usine. La production augmente au fur et à mesure que les carnets de commandes se remplissent. Nous devrions tourner à plein régime d'ici à 2019 avec près de 200 000 m2 de vitrages solaires produits par an. Nous envisageons déjà de compléter l'organisation actuelle par une deuxième ligne de production qui pourrait se situer en France ou ailleurs en Europe », explique le chef d’entreprise.

Sunpartner Technologies multiplie les contrats dans le bâtiment et dans les objets connectés. « Nous avons signé en septembre 2017 un accord de licence non exclusive avec la société hongkongaise Truly Semiconductors, qui fabrique des écrans pour des montres. Grâce à des composants photovoltaïques miniaturisés et invisibles à l’œil nu, cet écran intégré au cadran délivre de l’énergie et augmente l’autonomie des montres connectées. Exposée à la lumière, la vitre recharge tout naturellement la batterie », détaille Ludovic Deblois. "LunaR", la première montre solaire connectée, est déjà en vente à Hong Kong mais c’est au premier semestre 2019 que les fabricants de montres connectées démarreront la production.

Les fenêtres de The Camp à Aix

Sunpartner Technologies surfe également sur la tendance des bâtiments à énergie positive. En 2016, l’entreprise a ainsi noué une collaboration avec Vinci Construction afin de mettre au point de nouveaux vitrages. « Grâce au photovoltaïque, les vitrages deviennent intelligents et assureront notamment la ventilation et l’isolation. Les fenêtres deviennent opacifiantes et communicantes, et les stores deviennent autonomes sans avoir besoin de creuser une saignée dans le mur ! Nous rendons également l’énergie solaire esthétique avec des panneaux qui diffusent des couleurs ou des logos » s’enthousiasme Ludovic Deblois, qui s’attaque en priorité au secteur tertiaire, en espérant rapidement pouvoir équiper le marché résidentiel. Après les balustrades et les fenêtres du tout nouveau campus d'innovation The Camp, à Aix-en-Provence, le nouveau siège social de Vinci Construction à Nanterre sera doté de ces vitrages nouvelle génération.     

Avec ces nombreux débouchés et contrats, l’entreprise qui vise les 5 M€ de chiffre d’affaires en 2018 ne dégage toutefois pas encore de bénéfices. « Nous visons d'atteindre l’équilibre dans deux ans. Nous continuons à investir pour prendre des positions dans des régions du monde où les normes environnementales sont agressives comme en Californie, en Chine et au Moyen-Orient », ajoute le Ludovic Deblois, qui envisage pour cela plusieurs options : mettre en place des joint-ventures, des partenariats avec des distributeurs locaux ou encore passer par de la croissance externe.

Du solaire dans les véhicules

Outre l'Internet des objets et le bâtiment, Sunpartner Technologies fait également partie du consortium Solar Smart Mobility, aux côtés du groupe nantais Armor et du lyonnais Vision Systems dans le cadre d’un programme de recherche et développement. « Il s’agit de développer une solution de production d’énergie solaire embarquée à bord des véhicules permettant de limiter leur consommation d’énergie fossile puis d’apporter sur les parties vitrées l’intelligence requise dans les véhicules, via l’énergie solaire », précise Ludovic Deblois, à la tête d’une équipe de 85 personnes.

Enfin, la société souhaite également s’attaquer au juteux marché des smartphones, dont 40 % de la consommation d'énergie est dédiée à l'affichage des écrans, en déployant des Led et des micro Led, ainsi qu'à la technologie Lifi. « Elle permet la transmission d’information par la lumière des led », précise-t-il. Là encore les applications sont vastes : les parkings, les aéroports, les supermarchés ou encore les hôpitaux.

Au sein d'un site de production de panneaux photovoltaïques de l'aixois Sunpartner Technologies.
La PME aixoise Sunpartner Technologies a déjà levé 73 M€ au total. — Photo : Sunpartner Technologies

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture