Nice

Santé

Stress chronique : Codesna vise le marché des entreprises

Par Charlotte Henry, le 26 juin 2018

La société niçoise Codesna a conçu une solution connectée permettant de mesurer le risque de stress chronique. Elle vient de gagner un accompagnement au sein de l’accélérateur French IoT de La Poste, qui doit lui permettre de se développer sur le marché des entreprises. Et de participer au prochain CES de Las Vegas, aux États-Unis.

Marc Latouche, directeur général de Codesna et François Lefaucheur, directeur business development, lors du salon Ageing Fit qui s'est tenu à Nice en février 2018.
Marc Latouche, directeur général de Codesna et François Lefaucheur, directeur business development, lors du salon Ageing Fit qui s'est tenu à Nice en février 2018. — Photo : C. Henry

Créée en 2014 par Vasile Zoicas, Codesna a mis au point et commercialise depuis un an et demi, un système à base de capteurs et de tests respiratoires, qui permet de dresser l’électrocardiogramme et de mesurer le risque de stress chronique d’une personne en deux minutes. « Pour l’instant, l’évaluation du niveau de stress était basée sur un ressenti, cette solution permet de le quantifier et de présenter des résultats directement exploitables. Nous utilisons un algorithme mathématique pour le traitement du signal de l’électrocardiogramme qui a été breveté », explique Marc Latouche, directeur général de Codesna. Elle est l’une des 15 start-up lauréates du « Concours French IoT » de La Poste et gagne ainsi une place au CES de Las Vegas en janvier 2019, ainsi qu’un accompagnement de 6 mois au sein de l’accélérateur de La Poste.

« Nous avons d’abord ciblé le marché de la santé, qui est fort en termes de crédibilité, mais moins en termes de volumes. Et nous nous sommes aperçus qu’il y avait un fort besoin au niveau des entreprises. C’est surtout sur cet axe que La Poste a retenu notre dossier », précise Marc Latouche. Codesna s’apprête ainsi à sortir une nouvelle version qui pourra être mise à disposition dans les entreprises pour de l’auto-évaluation.

Levée de fonds prévue fin 2018

L’entreprise, qui compte 8 associés dont 3 opérationnels, a réalisé 75 000 euros de chiffre d’affaires en 2017 et table sur 6 millions d’euros d’ici 3 à 4 ans. Elle travaille notamment avec le service de santé des armées sur les questions de gestion du stress ou avec la mutuelle Intériale, qui assure notamment les fonctionnaires de police et qui se base sur les diagnostics établis par Codesna pour mener des actions de prévention. Elle vend par ailleurs son appareil, qui coûte 3 200 €, directement auprès de thérapeutes et envisage de lancer un fauteuil équipé de son système de mesure de stress dans les pharmacies, en partenariat avec Sanofi . Sortie de l’incubateur Paca-Est en septembre 2016 et soutenue par Bpifrance, Codesna prévoit de réaliser une levée de fonds d’environ 400 000 euros d’ici fin 2018 pour accélérer son développement.

Marc Latouche, directeur général de Codesna et François Lefaucheur, directeur business development, lors du salon Ageing Fit qui s'est tenu à Nice en février 2018.
Marc Latouche, directeur général de Codesna et François Lefaucheur, directeur business development, lors du salon Ageing Fit qui s'est tenu à Nice en février 2018. — Photo : C. Henry