Services

Location et réparation de matériels de BTP : Problèmes de recrutement dans la filière

Par Didier Gazanhes, le 07 juillet 2017

Recrutement. Les distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP et de manutention sont confrontés à des difficultés de recrutement. Pour Éric Frèche, président de région de la fédération DLR Sud-Est, 1.500 postes de techniciens sont à pourvoir tous les ans.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

« Dans la filière distribution, location et réparation de matériels de BTP et de manutention, nous avons d'importantes difficultés à recruter du personnel et, notamment, des techniciens de maintenance, dont le rôle est pourtant fondamentale pour notre activité. Les machines que nous louons doivent bien évidemment arriver conformes sur les chantiers », explique Éric Frèche, dirigeant de l'entreprise Frèche Location et président de région de la fédération DLR (fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP et manutention) pour le Sud-Est. La fédération DLR des matériels de construction et de manutention, qui représente 3.000 entreprises et 43.000 salariés au plan national, en appelle ainsi aux services publics de l'emploi et de l'orientation afin de relayer davantage l'information relative aux filières en pénurie de candidats. Au niveau national, 1.500 seraient ainsi à pourvoir, dont 300 à 400 en région Paca. « Notre filière se porte bien, nous avons ainsi enregistré une croissance de 23 % en 2016. Les postes à pourvoir sont pourtant des postes en CDI, avec un niveau de salaire tout à fait intéressant (de l'ordre de 2.000 euros bruts par mois, en début de carrière). C'est un métier valorisant où la mécanique s'associe à l'informatique ».

L'apprentissage dévalorisé

Pour Éric Frèche, la pénurie viendrait notamment de la mauvaise image de l'apprentissage. « L'orientation en mécanique devrait être déconnectée de l'échec scolaire. Il faudrait que cette filière soit véritablement choisie par des jeunes motivés, capables d'acquérir les connaissances, compétences, savoir-faire et savoir être nécessaires à l'exercice de leur futur métier ». Pour cela, il faudrait également que les sections de formation aux métiers puissent être menées par des enseignants connaissant les spécificités de la filière et qu'ils soient eux-mêmes formés aux aspects technologiques et aux pratiques de la maintenance des matériels de construction et de manutention. « Des profils "en voie de disparition" dans les lycées professionnels et CFA... Ce sont pourtant des métiers non délocalisables, qui allient mécanique et technologie. Pôle Emploi ne dispose pas de cvthèques de profils de mécaniciens ou de techniciens de maintenance dans ces métiers », commente Eric Frèche.

Dix postes à pourvoir chez Frèche Location

La France est pourtant l'un des tout premiers marchés d'Europe dans l'utilisation des matériels de travaux publics (entre 17 % et 20 % selon les années). Elle est également l'un des premiers producteurs européens de ce secteur. Les matériels (tractopelles, bulldozers, nacelles, chariots élévateurs...) sont ainsi utilisés dans tous les secteurs d'activités. Pourtant, à peine 1.000 diplômés (du CAP à la licence professionnelle) sortent chaque année des lycées professionnels et CFA qui forment à ces métiers. Créée en 1966 et basée à Vitrolles, Frèche Location est une entreprise familiale et indépendante spécialisée dans la location de matériels de BTP, avec un savoir-faire plus particulier en matière de nacelle opératrice grande hauteur et matériel pour travail et inspection sous-pont. Elle compte 180 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 28M? en 2016. La société compte 18 agences réparties dans le grand sud-est de la France. « Nous envisageons d'atteindre les 20 agences en 2020 ». Au cours des deux dernières années, l'entreprise a investi 20 M?, dont une majeure partie a été consacrée à la maintenance et au renouvellement de parcs. « Près de dix postes de techniciens de maintenance et chefs d'atelier sont à pourvoir... », explique Éric Frèche.

Frèche Location

(Vitrolles) Éric Frèche 180 salariés CA : 28 millions d'euros 04 42 89 13 12 www.freche-location.fr²

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture