Marseille

Informatique

Letsignit accélère son internationalisation avec une levée de 5 millions d'euros

Par Didier Gazanhes, le 03 octobre 2018

Créée voici tout juste un an, la société marseillaise Letsignit, émanation de l’entreprise Mail in Black, vient de lever 5 millions d’euros pour booster son développement à l’international, notamment aux États-Unis.

Damien Neyret
Damien Neyret, créateur et dirigeant de Letsignit, compte porter ses effectifs de 45 à 125 collaborateurs. — Photo : D.R.

La société marseillaise Letsignit, dirigée par Damien Neyret, spécialisée dans la conception et la distribution de solution de gestion des signatures mail pour Microsoft Office 365, vient de réaliser un tour de table et de lever 5 millions d’euros auprès d’Entrepreneur Venture, de différents business angels et de son management. L'entreprise souhaite renforcer son positionnement à l’international, notamment aux Etats-Unis, où l’entreprise dispose, depuis cet été, d’une nouvelle filiale à Seattle, tout près de Microsoft, afin de pouvoir développer des partenariats internationaux. Letsignit avait déjà une implantation commerciale au Canada, à Montréal.

La levée de fonds va permettre d’accélérer le développement commercial et de doper la R&D. L’éditeur compte étoffer son réseau de distribution en tissant de nouveaux accords mondiaux structurants et renforcer ses équipes avec l’embauche de 40 collaborateurs, pour l’essentiel à Marseille, d’ici à trois ans.

L'e-mail comme levier de communication

L’offre Letsignit avait été initialement lancée en 2013 par l’entreprise marseillaise Mail in Black, également dirigée par Damien Neyret depuis 2012. « L’idée était de proposer de transformer les signatures mail des professionnels et des cadres d’entreprise en véritables leviers de communication. L'e-mail est un important support de communication, gratuit, consulté tous les jours par des millions de personnes et pourtant totalement sous-exploité. En moyenne, nous envoyons plus de 30 courriels professionnels tous les jours. A l’échelle d’une société de 300 collaborateurs, cela représente plus de 2 millions d’opportunités par an », confie ainsi Damien Neyret. Il a créé, depuis un an, l'entreprise Letsignit, désormais dotée de ses propres locaux et de sa propre équipe de 45 salariés. La société a par ailleurs enregistré en 2017 un chiffre d’affaires d’1 M €.

Avec sa solution, la PME permet aux sociétés de contrôler leur image de marque, en équipant le service communication, d’une solution pour créer et diffuser des signatures uniformisées. « Il est alors possible de reprendre le contrôle des signatures mail des collaborateurs et d’insérer des bannières de communication, relayant un nouveau produit, une nouvelle offre ou toute autre information que l’entreprise souhaite voir diffusée », ajoute-t-il.

Profiter de la migration des messageries dans le cloud

L’offre profite pleinement des migrations des messageries dans le cloud. « A cette occasion, les revendeurs informatiques proposent d’installer notre outil ». L’offre est à 1,20 euro par utilisateur et par mois. « Nous avons un millier d’entreprises (dont Pernod Ricard, Sephora, Carglass, Mediamétrie, Stéphane Plazza…) équipées de notre solution et notre objectif est de compter plus de 10 millions d’utilisateurs dans les cinq ans à venir ».

L’entreprise compte des concurrents européens (suédois, allemand et anglais) de plus grosse taille. Mais « Letsignit possède une importante avance sur l’approche marché et produit », conclut avec optimisme Damien Neyret.

Damien Neyret
Damien Neyret, créateur et dirigeant de Letsignit, compte porter ses effectifs de 45 à 125 collaborateurs. — Photo : D.R.