Marseille

Environnement

Le Port s’engage pour la qualité de l’air

Par la rédaction, le 19 mai 2017

Le GPMM (Grand port maritime de Marseille) renforce son engagement dans l’amélioration de la qualité de l’air.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Le port de Marseille Fos s’engage en effet aux côtés d’Air Paca et renforce son engagement dans l’amélioration de la qualité de l’air. L’objectif est de fiabiliser sa connaissance de la contribution du transport maritime à la qualité de l’air dans une volonté de démarche transparente illustrée notamment par l’affichage sur son site internet de la carte de l’état de l’air en temps réel développée par l’association.

Le port de Marseille Fos a adhéré à AirPACA dès 2004, c’est le plus ancien membre dans le domaine des infrastructures de transport. Au-delà de ce partenariat scientifique et citoyen, le port agit également avec les armateurs pour réduire l’impact des émissions atmosphériques des navires. Le port a été le premier en France et en Méditerranée à proposer le branchement électrique de navires à quai pour la Méridionale. D’autres filières seront concernées dans les années à venir par l’extension du branchement des navires à quai. Enfin, pour récompenser les armateurs vertueux et inciter les autres à s’améliorer, le port attribuera dès le 1er juillet 2017 une prime par escale aux navires dont les performances environnementales sont supérieures aux exigences règlementaires.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture