Toulon

Finance

L’AGPM investit dans le bien-être de ses salariés

Par Hélène Lascols, le 04 décembre 2017

Le groupe AGPM, groupe d'assurance mutualiste et d'éthique militaire, a inauguré un espace bien-être pour ses salariés. Ce projet est l'une des briques de la stratégie globale de l'entreprise.

Patrice Paulet, PDG de l'AGPM, a inauguré l'espace bien-être en présence des salariés. — Photo : AGPM

À l’AGPM, entreprise spécialiste de la prévoyance historiquement dédiée aux militaires et aujourd’hui ouverte à tous, il n’y a pas de responsable du bonheur en entreprise. En revanche, son président-directeur général Patrice Paulet, transfuge de l’armée initié aux dernières pratiques de gestion du stress en opération, s’intéresse au bien-être de ses salariés.

Dès son arrivée à l’AGPM il y a deux ans, il crée un groupe de réflexion sur le sujet. Des sondages sont réalisés auprès des 570 salariés du siège toulonnais, un food-truck, une conciergerie d’entreprise voient le jour… Puis, très récemment, un espace dédié au bien-être a ouvert ses portes : 175 mètres carré sont mis à la disposition des salariés pour leur permettre de se détendre ou pratiquer une activité physique. Tous les midis, des cours de sport sont proposés à prix préférentiel. Parce que l’AGPM emploie aussi plus de 200 salariés hors du siège social toulonnais, ce projet lié au bien-être au travail doit aussi être décliné sur le terrain. « Bien sûr, nous ne pourrons pas intégrer de salle de sport dans chaque agence. En revanche, nous envisageons de contractualiser avec des réseaux pour des abonnements négociés », précise Patrice Paulet.

Conserver la confiance des adhérents

« L’aboutissement de ce projet n’est pas qu’une version "bisounours" du mode de fonctionnement de l’entreprise. C’est l’une des briques de la stratégie globale de l’entreprise, dont la finalité est la satisfaction client. Un sujet majeur et incontournable sur un marché de l’assurance de plus en plus concurrentiel », explique Patrice Paulet.

À l’AGPM, le taux de satisfaction global de ses 791 400 adhérents-clients est actuellement de 92 %. « Notre objectif est bien sûr de maintenir voire d’améliorer ce chiffre dans un futur proche et de préparer notre avenir pour que, demain, lorsque la concurrence entrera sur notre niche – la protection des militaires - nos adhérents n’aient pas l’envie de nous quitter. » Pour cela, le PDG fait reposer sa stratégie sur deux piliers : la richesse humaine de l’entreprise et la digitalisation. 

Faciliter la vie des salariés

« Aujourd’hui, nous décloisonnons les fonctionnements, nous responsabilisons les équipes, nous établissons des procédures normées… Notre management est revu de fond en comble, mais pour que la mayonnaise prenne à tous les niveaux, le bien-être au travail est indispensable. Nos salariés doivent être physiologiquement et psychologiquement ouverts pour aborder ces nouveaux schémas d’organisation. Les salariés doivent devenir acteurs de leur futur, être forces de proposition. En leur facilitant la vie quotidienne, ils peuvent se concentrer à 100% sur leur travail, mettre en œuvre une relation de qualité avec les adhérents, gagner leur confiance », détaille Patrice Paulet.

Pour le PDG, prendre soin de ses salariés est gagnant/gagnant. Il est convaincu que cet espace de bien-être deviendra rapidement un nouveau lieu de cohésion au sein de l’entreprise, qui contribuera à créer du lien. « Quant aux salariés, ils seront mieux dans leurs baskets. » Puis les retombées se mesureront aussi au nombre de clients fidélisés et de contrats signés… Même si, pour l’heure, le PDG n'a « pas encore défini d’objectifs chiffrés. »

Patrice Paulet, PDG de l'AGPM, a inauguré l'espace bien-être en présence des salariés. — Photo : AGPM

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture