Var

Électronique

Handigamer rend le jeu vidéo accessible à tous

Par Hélène Lascols, le 07 mars 2019

Alors que tous les matériels de jeux vidéo sont conçus de manière uniforme, David Combarieu, associé à son beau-fils Théo Jordan, lui-même handicapé moteur, a mis au point des produits adaptés aux joueurs en situation de handicap. Aujourd'hui, il veut industrialiser sa démarche pour rendre ses solutions accessibles au plus grand nombre.

David Combarieu (à droite) a mis au point des accessoires adaptés aux joueurs en situation de handicap pour leur permettre de jouer pleinement aux jeux vidéo. Il est associé dans cette aventure à son beau-fils, Théo Jordan.
David Combarieu (à droite) a mis au point des accessoires adaptés aux joueurs en situation de handicap pour leur permettre de jouer pleinement aux jeux vidéo. Il est associé dans cette aventure à son beau-fils, Théo Jordan. — Photo : Handigamer

Le créateur

Ingénieur en électronique et en informatique et consultant à son compte depuis 2011, David Combarieu s’est pris au jeu de l’entrepreneuriat, en développant du matériel permettant aux personnes en situation de handicap de jouer pleinement aux jeux vidéo. « Au départ, je souhaitais apporter une réponse à un besoin familial, mais rapidement, nous nous sommes rendu compte qu’il existait un réel besoin », raconte David Combarieu. D’autant que, pour ces personnes à mobilité réduite, le jeu vidéo permet bien souvent de compenser d’autres loisirs, auxquels ils doivent renoncer.

Le concept

Partant du constat que l’industrie du jeu vidéo n’apportait alors aucune réponse pour ce public, David Combarieu se convainc qu’il y a de la place pour une offre de services sur mesure, qu'il baptise Handigamer. Hasard de calendrier, Xbox, la marque de consoles de Microsoft, a récemment lancé une manette adaptative, qui ouvre le monde de la console à divers fournisseurs d’accessoires. « Nous étions déjà en contact avec Xbox France. Ce lancement est très important, car il nous permet de développer un catalogue d’accessoires qui n’auront plus qu’à être branchés sur la manette », explique le dirigeant.

David Combarieu a ainsi mis au point différents accessoires (un joystick adapté, une palette de boutons pour contrôler le jeu, un bras pour fixer les manettes au fauteuil, un joystick avec boutons intégrés) fonctionnant sur Xbox et PlayStation pour permettre aux handicapés moteurs, principalement, de jouer avec les poings, avec une seule main, avec les pieds, avec la bouche.

Les perspectives

Dès ses débuts, David Combarieu a bénéficié du soutien de l’équipe Xbox France. L’entrepreneur a aussi rejoint la saison 5 de l’Accélérateur By TVT, clôturée en juin 2018. Il a remporté le 2e prix des CIC E-sport Business Awards et est devenu, en début d’année 2019, lauréat du Réseau Entreprendre Var. Désormais, il a opéré un changement de statut de son entreprise pour accélérer le développement des produits configurables, « passer d’un modèle artisanal à un modèle industriel. L’objectif à court terme est de définir un premier catalogue. Ensuite, nous travaillerons à la conception d’une manette une main, tout en conservant notre canal artisanal, pour répondre à des besoins sur mesure. »

D’ici à trois ans, l’entrepreneur espère générer 1,5 M€ de chiffre d’affaires et créer des emplois. Pour atteindre ces objectifs, le jeu vidéo est un axe, mais d’autres pistes sont aussi à l’étude : le pilotage de drones et l’univers de la domotique. Dans le même temps, David Combarieu souhaite promouvoir des joueurs handicapés sur des compétitions. C’est tout le défi que tente de relever son beau-fils Théo Jordan, aujourd’hui étudiant, premier testeur des accessoires, mais aussi partie prenante de l’aventure.

David Combarieu (à droite) a mis au point des accessoires adaptés aux joueurs en situation de handicap pour leur permettre de jouer pleinement aux jeux vidéo. Il est associé dans cette aventure à son beau-fils, Théo Jordan.
David Combarieu (à droite) a mis au point des accessoires adaptés aux joueurs en situation de handicap pour leur permettre de jouer pleinement aux jeux vidéo. Il est associé dans cette aventure à son beau-fils, Théo Jordan. — Photo : Handigamer

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture