Provences-Alpes-Côte-d'Azur

Innovation

Dix ans après, que sont devenues ces entreprises (7/10) : Step AT

Par H.L., le 14 septembre 2017

L'édition Paca du
Journal des Entreprises fête ce mois-ci ses dix ans d'existence. A la Une de notre tout premier numéro, en 2007, figurait une série d'entreprises. Dix ans plus tard, que sont-elles devenues ? Comment ces PME ont-elles traversé cette décennie et la crise économique mondiale qui a frappé ? Zoom sur Step AT

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Lionel Girod est devenu entrepreneur en janvier 2007, à la création de Step AT (Seyne-sur-mer), alors spécialisée dans l'étude et la conception de systèmes de test dans le domaine des bancs d'essai et de la mesure. « Au cours de ces dix ans, j'ai embauché, j'ai fait grandir mon entreprise de façon raisonnée et progressive, j'ai initié des projets et j'en ai arrêté, j'ai levé 150.000 euros auprès d'investisseurs, j'ai appris à entreprendre, même dans la tempête. Car, ces années ont quelques fois été assez compliquées, notre activité étant fortement liée aux politiques d'investissement... Néanmoins, Step AT a résisté, Step AT s'est transformée et aujourd'hui encore, je pilote mon entreprise en mode start-up. On anticipe, on se projette et on essaie de prendre de l'avance et de la conserver », explique Lionel Girod.

Cap sur l'IoT

Step AT (huit personnes pour un chiffre d'affaires de 750.000 euros) reste un acteur à part dans le domaine du test et de la mesure et espère gagner sa place sur le marché émergent de l'Internet des objets. Dès 2015, les premières opportunités se dessinent avec IBM, qui « nous prend sous son aile ». IBM a emmené Step AT à Las Vegas et ne manque pas une occasion de mettre l'entreprise varoise en avant, de parler d'elle. Et, en début d'année, Step AT a intégré la première saison du " Scalérateur " d'IBM, un nouvel espace dédié à l'industrialisation de projets d'innovation entre start-ups et entreprises. « La Scale Zone est une formidable vitrine pour nous permettre de valoriser notre savoir-faire auprès de grands groupes et de leur proposer de déployer les nouvelles technologies au travers de cas d'usage concrets », confie Lionel Girod.

Dans un futur proche, le dirigeant prévoit le lancement d'une offre en mode SaaS et des formules d'abonnement permettant à ses clients de bénéficier de solutions liées à l'Internet des objets industriels, pour une prise de décision en temps réel. « L'objectif est de fournir des solutions innovantes pour anticiper les pannes et les arrêts non planifiés », explique Lionel Girod.

Retrouvez l'intégralité de notre dossier anniversaire dans le Journal des Entreprises de septembre, à télécharger ICI.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture