Marseille

Transport

Blue Valet installe des voituriers à l’aéroport Marseille-Provence et à la gare TGV d’Aix

Par la rédaction, le 18 mai 2017

Depuis la fin mars, la société Blue Valet a mis en place, à l’aéroport Marseille-Provence et à la gare TGV d’Aix-en-Provence, un service de voituriers. Mode d’emploi...

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

La startup bordelaise Blue Valet, créée à la fin juin 2015 par Benoit Ricard et son frère, déjà présente dans les aéroports de Bordeaux, Toulouse, Nice et Nantes et dans la gare de Bordeaux, poursuit son développement en ouvrant deux implantations supplémentaires dans les Bouches–du–Rhône, dans la gare TGV d’Aix-en-Priovence et à l’aéroport Marseille-Provence. « En août, nous nous installerons à Paris Charles de Gaulle. Nous prévoyons une vingtaine de sites d’ici à la fin de l’année », confie Benoit Ricard. Un rythme ambitieux que les deux dirigeants entendent bien tenir. « Nous voulons avant tout améliorer l’expérience voyageurs en proposant un service porte à porte. Nous avons l’ambition de réduire le stress du voyageur en le soulageant de la recherche de stationnement de son véhicule », ajoute-t-il.

Les ouvertures dans les Bouches-du-Rhône s’imposaient par la fréquentation des infrastructures et par la saturation des parkings. « Le département des Bouches-du-Rhône compte pas moins de 8 millions de passagers pour l’aéroport et plus de 3 millions de transits pour la gare d’Aix-en-Provence. À la gare TGV il y a une forte contrainte de stationnement et le site est plutôt utilisé par une clientèle business. Nous pouvons simplifier la vie du voyageur d’affaires. Actuellement le service n’est réservable qu’en ligne, jusqu’à la veille du départ.  Le jour du départ, un voiturier vous attend devant votre terminal pour prendre en charge votre véhicule. De même, au retour, le voiturier est là pour votre restituer votre véhicule. Le prix du parking est compris dans notre tarif, de même qu’une assurance que nous avons élaboré avec le Gan. À titre d’exemple, une semaine de stationnement à Marseille-Provence est facturée 77 euros. »

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture