• Maine-et-Loire

    BTP

    L’entreprise de maçonnerie Bonnel pourrait être cédée aux groupes Vinci et Legendre

    31 août 2018

    Placée en juillet dernier en redressement judiciaire à la demande de son dirigeant Renaud Bonnel, l’entreprise familiale de maçonnerie Bonnel, installée à Champigné (Maine-et-Loire) avec 87 salariés pour un CA de 9 M€, devrait être cédée en deux parties : le groupe Vinci reprendrait le secteur monuments historiques et le groupe rennais Legendre, 1 800 personnes pour 560 M€ de CA en 2017, l’activité gros œuvre. 60 emplois devraient être conservés. Le tribunal de commerce d’Angers rendra sa décision le 19 septembre.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos