En bref

  • Pays de la Loire

    Agroalimentaire

    Lactalis devra reprendre toutes ses boîtes de lait

    12 janvier 2018

    L’État intransigeant. À l’issue d’une rencontre avec le PDG de Lactalis, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé que le groupe laitier mayennais devra reprendre l’intégralité des boîtes de lait infantile provenant de son usine de Craon (53), quelle que soit leur date de fabrication. Englué dans un scandale sanitaire, le groupe de 75 000 salariés devra en outre moderniser son usine de Craon, indemniser en intégralité les 250 salariés au chômage partiel et faire preuve de davantage de transparence, a exigé Bruno Le Maire.

  • Finance

    Strego : chiffre d'affaires en hausse et nouveaux associés

    19 janvier 2018

    Le cabinet comptable Strego, basé à Angers, annonce dans un communiqué un chiffre d’affaires consolidé en augmentation de 8 %, passant de 93 millions d'euros au 31 août 2016 à 101 millions au 31 août 2017. A l'occasion de son assemblée générale du 18 janvier, l'entreprise a accueilli 8 nouveaux associés issus de la croissance externe ou de l'interne. En 2017, Strego s'est étendu en Bretagne (Lorient, Redon) ainsi qu'à Paris intra-muros et a acté son adhésion au réseau mondial Baker Tilly International. Le groupe emploie 1 200 collaborateurs dans 50 bureaux.

    Sur le même sujet

  • Le Mans

    Agroalimentaire

    Charcuterie Cosme veut rompre avec Agrial

    19 janvier 2018

    Charcuterie Cosme veut retrouver son indépendance. L’entreprise agroalimentaire du Mans mène actuellement des pourparlers avec le groupe coopératif normand Agrial « pour se quitter en bons termes », selon ses dirigeants. Agrial avait en effet acquis en 2012 34% du capital du fabricant de rillettes du Mans et autres produits de charcuterie. Employant 160 salariés, Charcuterie Cosme annonce un chiffre d'affaires 2017 de 27 millions d'euros.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Maine-et-Loire

    BTP

    Nouvel atelier en vue pour les Miroiteries Chalonnaises

    19 janvier 2018

    A l’étroit dans ses locaux, les Miroiteries Chalonnaises (20 salariés) projettent un déménagement avec la construction d’un nouvel atelier de 2 000 m². Cette entreprise fabrique et pose des menuiseries aluminium et des produits verriers sur toute la France (façades, murs rideaux…). Elle vient d’acheter un terrain de 6 200 m² à Chalonnes-sur-Loire, sa commune d’origine. Un achat réalisé auprès de la communauté de communes Loire Layon Aubance. Le patron de la PME, Emmanuel Bibard, pilote aussi les Miroiteries Bordelaises, en Gironde.