• Sarthe

    Luxe

    Brûlon Maroquinerie veut doubler son personnel en trois ans

    19 janvier 2022

    Sous traitant en maroquinerie de luxe, Brûlon Maroquinerie envisage de recruter environ 350 personnes en trois ans, poursuivant le rythme déjà en cours : l'atelier sarthois ne comptait qu'une quarantaine de collaborateurs fin 2021 et en emploie aujourd'hui 140. Ce besoin est lié à un fort accroissement d'activité. "Le secteur du luxe se porte bien", résume Cyriaque Lecompte, en charge de la communication. Les opérateurs piqueurs recrutés sont formés en interne pendant deux mois et demi, au rythme d'environ dix personnes par mois. Ils sont ensuite engagés en contrat professionnel d'un an, aboutissant à un CDI. Pour intégrer cette croissance de personnel, un projet d'agrandissement des locaux à court terme est à l'étude. Le site de Brûlon partage le bâtiment avec Femilux, dédiée au prêt-à-porter. Ces deux entreprises font partie du réseau familial des ateliers FIM.

Les dernières infos